Gravement malade, un ancien gardien de but international de football a lancé un appel aux autorités algériennes, afin de lui permettre de se soigner à l'étranger. Il s'agit de l'ancien portier de l'ES Sétif et de la JS Kabylie, Samir Hadjaoui. 

"Je passe des moments difficiles à cause de ma maladie. Je lance un appel pressant aux hautes autorités du pays afin de m'autoriser à me rendre en Turquie pour subir une intervention chirurgicale en extrême urgence", a indiqué Hadjaoui, vendredi 30 octobre. Et d'ajouter : "Tout retard ne joue pas en ma faveur et risque de m'être fatal. J'ai beaucoup donné pour le football national et j'espère que cet appel aura un écho favorable".

Selon certaines indiscrétions, l'ancien international souffre d’une tumeur au niveau de sa côte gauche, ce qui nécessite une opération dans les plus brefs délais. Le cri de détresse de l'ex-rempart de l'équipe nationale de football a suscité un large élan de solidarité parmi ses ex-coéquipiers et autres citoyens.

Sidali Khaldi rassure Hadjaoui

Certains ont même proposé à l'ex-gardien une aide financière et l'organisation d'une cagnotte pour sa prise en charge. Cependant, Hadjaoui, selon certaines sources médiatiques, ne demande pas de l'argent, mais une autorisation de sortie de l'Algérie pour aller se soigner en Turquie.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Une autorisation qu'il pourra obtenir sous peu. Car, selon les mêmes sources, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sidali Khaldi, lui a promis d'intervenir. Le MJS aurait, indique-t-on appelé Hadjaoui par téléphone vendredi. Il lui aurait assuré qu'il ferait de son mieux pour l'aider à obtenir la fameuse autorisation de sortie du territoire.