L’Algérie a enregistré une nouvelle hausse considérable de contaminations à la Covid-19. Le ministère de la Santé a fait état, ce dimanche 8 novembre, de 670 nouveaux cas confirmés en 24 heures. Il s’agit du bilan le plus lourd recensé depuis le mois de juillet dernier. La même source ajoute que douze malades sont décédés, tandis que 254 autres sont déclarés complètement guéris.

Les chiffres du coronavirus sont de plus en plus inquiétants en Algérie. Après deux jours successifs de baisse, le bilan des contaminations à la Covid-19 est reparti, ce dimanche, à la hausse, avec 670 nouvelles contaminations enregistrées en 24 heures, soit 89 cas de plus que la veille.

Ainsi, avec le bilan de ces dernières 24 heures, l’Algérie dénombre jusqu'à ce dimanche un total 62 051 contaminations depuis le début de la pandémie en Algérie, soit à la fin du mois de février. Concernant les décès, les autorités sanitaires du pays ont déploré douze morts dus au virus au cours de ces dernières 24 heures. Ce qui porte à 2 048 le total des décès liés à la pandémie de coronavirus en Algérie. Le même bilan fait aussi état de 254 nouvelles guérisons. Le nombre total des personnes guéries passe ainsi à 42 037.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

L'Algérie décide de nouvelles mesures

Voyant que la situation risque de se compliquer, l’Algérie a décidé, ce dimanche 8 novembre, d’instaurer de nouvelles mesures restrictives pour lutter contre la propagation du coronavirus. A commencer par le prolongement des horaires de confinement partiel à domicile, qui commence désormais à 20 heures jusqu’au lendemain à 5 heures. Il a été aussi question de l'élargissement de la liste des wilayas concernées par cette mesure.

Les wilayas nouvellement concernées sont donc « Adrar, Ilizi, Tindouf, Tissemsilt, El Oued, Guelma, Khenchela, Tipaza et Aïn Temouchent », précise le communiqué de ce dimanche des services du Premier ministère. Les vingt wilayas qui étaient déjà sous couvre-feu nocturne sont Batna, Bejaïa, Blida, Tlemcen, Tizi Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Annaba, Constantine, Oran, Bouira, Boumerdes, M’Sila, Ouargla, Médéa, Bordj Bou Arreridj, Tébessa, Tiaret et Biskra. Dans ces 20 wilayas, le confinement partiel est prolongé de 15 jours, à partir du 10 novembre.