Pour contenir la 2e vague du coronavirus que traverse l'Algérie, les autorités du pays ont décidé, ce dimanche 8 novembre, d'instaurer de nouvelles mesures restrictives. Celles-ci concernent essentiellement la réadaptation des horaires du confinement partiel pour les wilayas concernées, ainsi que le report de la rentrée universitaire en Algérie.

Ainsi, le gouvernement algérien a décidé de nouvelles mesures afin de faire face à la nouvelle vague du coronavirus qui frappe le pays. Dans un communiqué rendu public ce dimanche, les services du Premier ministère ont indiqué qu'après consultation avec le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie de coronavirus et l'autorité sanitaire, le chef du gouvernement, Abdelaziz Djerad, a arrêté les mesures suivantes :

Élargissement de la liste des wilayas concernées par le confinement partiel et réadaptation des horaires

L’Algérie a décidé de réadapter les horaires du confinement partiel à domicile de 20 heures jusqu’au lendemain à 5 heures pour les wilayas concernées par cette mesure. Et ce pour une période de 15 jours, à compter du 10 novembre.

Le gouvernement algérien a également décidé d'élargir la liste des wilayas concernées par le confinement partiel. Les wilayas nouvellement concernées sont « Adrar, Ilizi, Tindouf, Tissemsilt, El Oued, Guelma, Khenchela, Tipaza et Aïn Temouchent », précise le communiqué. Les vingt wilayas qui étaient déjà sous couvre-feu nocturne sont Batna, Bejaïa, Blida, Tlemcen, Tizi Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Annaba, Constantine, Oran, Bouira, Boumerdes, M’Sila, Ouargla, Médéa, Bordj Bou Arreridj, Tébessa, Tiaret et Biskra.

À lire aussi :  Agression de Salman Rushdie : Ce que l'on sait et son état de santé

Fermeture des marchés de vente de véhicules en Algérie et suspension du transport urbain durant les week-ends

Par ailleurs, les hautes autorités du pays ont décidé de suspendre de nouveau l’activité de transport urbain de voyageurs (public et privé) durant les week-ends, et ce, au niveau des 48 wilayas algériennes. Le gouvernement a rappelé que « le transport collectif des personnes inter-wilayas demeure interdit et que tout contrevenant à cette mesure subira les sanctions réglementaires prévues ».

Parmi les autres mesures décidées, « la fermeture, pour une période de quinze (15) jours à partir du 09 Novembre 2020, des marchés de vente de véhicules d’occasion sur l’ensemble du territoire national », indique le communiqué du Premier ministère. Pour les marchés hebdomadaires, les services compétents vont opérer « un contrôle rigoureux au niveau de ces lieux afin de s’assurer de l’application des mesures préventives, du port obligatoire du masque ainsi que de la distanciation physique », ajoute la même source.

Report de la rentrée universitaire et de la formation professionnelle

Autre décision importante prise ce dimanche 8 novembre, le report de la rentrée universitaire et celle de la formation professionnelle. En effet, les étudiants ne pourront pas rejoindre les bancs des universités avant le 15 décembre 2020, date retenue pour la prochaine rentrée universitaire en Algérie.

À lire aussi :  Classement de Shanghai 2022 : Les universités d'Afrique du Nord absentes

Concernant les élèves des cycles primaire, moyen et secondaire qui ont déjà effectué leur rentrée, le gouvernement algérien a décidé d'instaurer « un contrôle continu, rigoureux et inopiné par les inspecteurs du corps de l’éducation nationale au niveau de l’ensemble des établissements du cycle primaire, moyen et secondaire, publics et privés, pour s’assurer du respect du protocole sanitaire mis en place et des mesures organisationnelles édictées par les pouvoirs publics ».