Dans une story sur son compte Instagram, la chanteuse Amel Bent a appelé, samedi 7 novembre, les internautes à prier pour l’Algérie. La chanteuse française d’origine algéro-marocaine a relayé la triste nouvelle des feux géants qui ont ravagé plusieurs régions du pays dans la seule nuit de vendredi. 

« L'Algérie brûle. Que Dieu nous protège » : c'est la triste nouvelle qu'a relayée Amel Bent sur son Instagram. Cette dernière, qui a appelé ses abonnés à prier pour le pays, a partagé les images d'un gigantesque incendie publiées par le chanteur algérien du groupe Babylone Amine.

Il faut rappeler que pas moins d'une dizaine d'incendies se sont déclenchés un peu partout en Algérie, ravageant des centaines d’hectares de forêts, entre Oran, Tlemcen, Bejaïa, Tipaza, Bouira, Médéa, Chlef et Blida. Le pays a déjà enregistré « deux morts à Tipasa, dans l'ouest d'Alger ». Les pompiers mobilisés ont réussi à évacuer une quinzaine de personnes.

L’Algérie ravagée par les incendies

Depuis la France, la chanteuse Amel Bent, née d'un père Algérien et d'une mère Marocaine, s'inquiète de la situation qui ne s'arrange visiblement pas depuis l'été dernier. En août, ce sont plus de 8 000 hectares qui ont été dévastés par les feux de forêts. Soupçonnant une origine criminelle, le président algérien Abdelmadjid Tebboune avait alors demandé l'ouverture d'une enquête.

Samedi, le Premier ministre algérien, Abdelaziz Djerad, a promis de sévir contre les pyromanes. Il a déclaré que s’il s’avérait que ces incendies avaient été provoqués par une main criminelle, les auteurs seraient sévèrement sanctionnés.

« Si les enquêtes prouvent que cela a été commandité et prémédité, on ne va pas pardonner aux auteurs et aux ennemis de la vie et de la nation », a-t-il affirmé. Il a souligné, par ailleurs, que « les forêts restent un capital économique et naturel pour l’ensemble des Algériens ». De ce fait, souligne-t-il, « on ne va pas les abandonner ». Il a assuré que l’Etat allait tout faire pour faire face à ces incendies, promettant que « tout arbre brûlé sera remplacé ».

Lire aussi : Gigantesques incendies simultanés en Algérie : Deux morts et des centaines d’hectares détruits