Le ministre de l'Intérieur français, Gérald Darmanin, a remercié l'Algérie, dimanche 8 novembre, pour sa "coopération continue" en matière de "sécurité et de lutte contre le terrorisme" avec la France. Il révèle également que le président français, Emmanuel Macron, restait "très attaché" à promouvoir les relations entre les deux pays.

Lors d’un point de presse animé à Alger, le ministre français a indiqué que "le président de la République française est très attaché à la relation entre la France et l'Algérie, entre nos deux Etats et nos deux peuples. Je suis venu redire au ministre de l'Intérieur (algérien) la parfaite collaboration de la France sur tous les sujets qui concerneront nos deux ministères".

Gérald Darmanin a remercié l'Algérie pour "la coopération continue" en matière de "sécurité et de lutte contre le terrorisme", indiquant que des échanges étaient prévus entre les services intérieurs des deux pays.

"Nous avons évoqué les grands sujets qui concernent la grande puissance algérienne ici en Méditerranée, notamment la question libyenne, la question de l'émigration clandestine que l'Algérie subit et à laquelle nous devons répondre, car nous avons des mouvements de population tout au long de cet espace que nous avons en partage", a-t-il dit.

Après une rencontre avec son homologue algérien, Kamel Beldjoud, le ministre français a été reçu par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, et doit encore échanger avec le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum.

À lire aussi :  François Hollande appelle la France à relancer son partenariat avec l'Algérie, le Maroc et la Tunisie

Par ailleurs, Gérald Darmanin devrait se rendre ce lundi au village natal de son grand-père, à Mostaganem, dans l’Ouest algérien. Petit-fils d’un ancien tirailleur algérien, répondant au nom de Moussa Ouakid, le responsable français a toujours assumé ses racines. “C’est la première fois qu’un ministre de l’Intérieur est petit-fils d’Algérien, ça n’est quand même pas rien”, s’était-il félicité après sa nomination, en juillet dernier.