La présidence de la République donne des nouvelles sur l'état de santé du chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune, toujours hospitalisé en Allemagne. Dans un tweet publié ce dimanche 15 novembre, les services de la présidence affirment que Tebboune "a complété le protocole de traitement recommandé".

En fait, le chef de l'Etat a complété le protocole de traitement, mais cela n'est pas synonyme de retour au pays. Selon le communiqué de la présidence, "l'équipe médicale qui l'accompagne confirme que le président a complété le protocole de traitement recommandé, et subit actuellement des examens médicaux au-delà du protocole".

Cette seconde partie du communiqué suggère que le chef de l'Etat n'est pas prêt à rentrer au pays. Il devra rester encore quelques jours en Allemagne, pour subir les examens médicaux au-delà du protocole, dont il est question dans le communiqué. C'est, en tout cas, un communiqué qui ne rassure pas les Algériens, dont le président est absent du pays depuis 22 jours.

Pour rappel, Abdelmadjid Tebboune a quitté l'Algérie pour l'Allemagne le 24 octobre 2020 pour des soins suite à sa contamination au coronavirus. La présidence de la République communique régulièrement sur l'état de santé du chef de l'Etat, mais seulement pour dire que son état s'améliore.

À lire aussi :  François Hollande appelle la France à relancer son partenariat avec l'Algérie, le Maroc et la Tunisie

Cette absence prolongée a alimenté toutes sortes de rumeurs et autres scénarios abracadabrants sur la gravité de l'état de santé de Abdelmadjid Tebboune. Mais aussi sur les raisons réelles ou supposées de son départ vers l'Allemagne. La confiance n'étant pas très présente parmi la population algérienne à l'égard de ses dirigeants, il n'est pas toujours difficile de lui faire croire, y compris les hypothèses les plus folles.

Lire aussi : Algérie : Abdelmadjid Tebboune serait atteint du Covid-19