L'expert en stratégie Yacine Merzouki s’est exprimé, jeudi 19 novembre, sur l’état de santé du président Abdelmadjid Tebboune. Il révèle que le chef de l'Etat n'avait pas subi un accident vasculaire cérébral (AVC), comme l’ont fait circuler certaines sources. Selon Merzouki, Tebboune est soumis actuellement à des examens médicaux post protocole sanitaire. 

Dans un entretien accordé au journal arabophone Ennahar, Yacine Merzouki indique que l’état de santé de Abdelmadjid Tebboune n'est pas préoccupant. Selon lui, une fois le Président aura terminé ses examens médicaux, il rentrera directement au pays pour exercer ses fonctions à la présidence.

L'expert a surtout réfuté les rumeurs qui ont été diffusées sur les réseaux sociaux et selon lesquelles le président aurait eu un accident vasculaire cérébral. Il souligne, dans le même contexte, que "le président était contaminé par le coronavirus et que de telles questions ne devraient pas être falsifiées". S'agissant du retour de Tebboune en Algérie, Merzouki a indiqué que cela aurait lieu dans quelques jours.

Pour rappel, Abdelmadjid Tebboune a quitté l’Algérie pour l’Allemagne le 24 octobre dernier pour des soins suite à sa contamination au coronavirus. La présidence de la République communique régulièrement sur l’état de santé du chef de l’Etat, mais seulement pour dire que son état s’améliore.

Cette absence prolongée a alimenté toutes sortes de rumeurs et autres scénarios abracadabrants sur la gravité de l’état de santé de Abdelmadjid Tebboune. Mais aussi sur les raisons réelles ou supposées de son départ pour l’Allemagne. Certaines rumeurs indiquent que Tebboune présentait des problèmes respiratoires sévères, suite à une violente contamination par le coronavirus qui serait à l’origine de cet AVC (accident vasculaire cérébral) dont souffrirait le chef de l’Etat algérien.

Le dernier communiqué de la présidence de la République ayant donné des nouvelles sur l’état de santé du chef de l’Etat remonte au dimanche 15 novembre. Les services de la présidence avaient affirmé que Tebboune “a complété le protocole de traitement recommandé”.

Selon le communiqué de la présidence, “l’équipe médicale qui l’accompagne confirme que le président a complété le protocole de traitement recommandé, et subit actuellement des examens médicaux post protocole”.