Le ministre algérien de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, s’est exprimé, ce samedi 5 décembre, sur l’état de santé du président Abdelmadjid Tebboune. Il a indiqué que le chef de l'Etat était toujours en convalescence et serait de retour en Algérie.

Dans une déclaration accordée au site d’information Dzertic 24, le porte-parole du gouvernement a mis en garde contre ce qu'il appelle « la campagne endiablée lancée par des cercles et entités hostiles à l'Algérie en diffusant de fausses informations sur l’état de santé du président ».

A cet égard, Ammar Belhimer a rappelé que les services de la présidence avaient « régulièrement » informé l’opinion publique sur l’évolution de l'état de santé du président. Le ministre de la Communication confirme que Tebboune est en phase de rémission et devra regagner le pays dans les prochains jours.

Dans son dernier communiqué, daté du 30 novembre, la présidence de la République avait donné de récentes nouvelles sur l’état de santé de Abdelamdjid Tebboune. Les services de la présidence ont affirmé que le chef de l’Etat avait quitté l’hôpital où il a séjourné en Allemagne et qu’il rentrerait bientôt en Algérie.

« Conformément aux recommandations du staff médical, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui poursuit sa convalescence après avoir quitté l’hôpital spécialisé en Allemagne, rassure le peuple algérien qu’il est à présent sur la voie de la guérison et qu’il regagnera le pays dans les tout prochains jours », avait indiqué le communique de la présidence.

À lire aussi :  Voici le nouvel ambassadeur de l'Algérie en France

Abdelmadjid Tebboune a été admis dans un premier temps, le 28 octobre dernier, à l’hôpital militaire de Aïn Naâdja, à Alger, avant de quitter l’Algérie vers un hôpital spécialisé à Cologne, en Allemagne. Au départ, la présidence algérienne n’a pas évoqué la nature de la maladie dont souffre le chef de l’Etat. Ce n’est que le 3 novembre dernier qu’El Mouradia a finalement affirmé que Abdelmadjid Tebboune était atteint de la Covid-19.