Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé, ce jeudi 10 décembre, avoir signé un acte reconnaissant la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. De son côté, le Cabinet royal marocain a annoncé que les États-Unis allaient ouvrir un consulat dans la ville de Dakhla.

« Le Maroc a reconnu les États-Unis en 1777. Il convient donc de reconnaître sa souveraineté sur le Sahara occidental », a écrit le président américain Donald Trump sur Twitter, moins d’un mois avant son départ de la Maison Blanche.

Le président américain a annoncé avoir signé une proclamation reconnaissant la souveraineté du royaume sur le Sahara occidental. « Aujourd'hui, j'ai signé une proclamation reconnaissant la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental. La proposition d'autonomie sérieuse, crédible et réaliste du Maroc est la seule base d'une solution juste et durable pour une paix et une prospérité durables », a souligné Trump à travers le réseau social Twitter.

Le Maroc annonce que les États-Unis vont ouvrir un consulat à Dakhla

Par ailleurs, le Cabinet royal marocain a annoncé, toujours ce jeudi, que le roi du Maroc, Mohammed VI, avait eu un entretien téléphonique avec Donald Trump. Après avoir informé son homologué marocain de la reconnaissance « pour la première fois de leur histoire, de la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de la région du Sahara Marocain », le président Trump a informé Mohammed VI que « les États-Unis d’Amérique ont décidé de l’ouverture d’un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique, en vue d’encourager les investissements américains et la contribution au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud », lit-on dans le communiqué du Cabinet royal.

Pour sa part, le roi du Maroc a tenu à exprimer « en son nom et au nom de l’ensemble du peuple marocain, au président américain sa profonde gratitude aux États-Unis d’Amérique pour cette prise de position historique ». Mohammed VI a également transmis « ses remerciements au président américain et à son équipe pour ce soutien franc et sans ambiguïté à la Marocanité du Sahara », ajoute la même source.

Il convient de rappeler que la journée de ce jeudi 10 décembre a également été marquée par la révélation, faite par le président américain, de la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël.