La compagnie aérienne française Air France a informé dans un communiqué, publié dans la soirée du 24 décembre, qu’une nouvelle condition était désormais requise pour les entrées ou le transit sur le territoire français. Cette nouvelle mesure concerne les nouvelles conditions d’acceptation des tests antigéniques.

Air France indique avoir pris connaissance du nouveau décret précisant les conditions d’entrée ou de transit sur le territoire français et les départements d'outre-mer. Cela concerne particulièrement l'acceptation des tests antigéniques qui doivent dès à présent permettre la détection de la protéine N du SARS-CoV-2.

La compagnie aérienne précise que « ces nouvelles conditions ne concernent que les tests antigéniques, il n’y a pas de changement concernant les autres tests de type PCR ou RT-Lamp ». Air France rappelle que « la liste complète de tous les tests dorénavant acceptés est disponible sur le site de santé du gouvernement ».

En Algérie, la compagnie aérienne nationale a repris, mercredi 23 décembre, ses vols spéciaux pour le rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger. Ce nouveau programme s’étalera jusqu’au 31 janvier 2021. La destination France sera la plus desservie par les vols d’Air Algérie en raison de la forte communauté algérienne présente dans ce pays. Les vols auront lieu dans les deux sens.

À lire aussi :  Paris-Alger à pied : Le jeune algérien arrive bientôt en Tunisie

 Dans le cadre du protocole sanitaire établi par la compagnie de navigation aérienne Air Algérie, les passagers des vols de rapatriement devront se munir d’une attestation de test PCR négatif effectué moins de 72 heures avant le vol et de remplir une fiche d’identification sanitaire, téléchargeable sur le site web d’Air Algérie.