Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, s’est exprimé samedi 26 décembre sur la date de l’arrivée du vaccin contre la Covid-19 en Algérie. Il a assuré que son département ministériel travaillait en coordination avec d’autres secteurs pour la réception à temps du vaccin, qui sera prêt en janvier 2021, comme l’a ordonné le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune.

Le ministre de la Santé a promis l'acquisition du vaccin contre le coronavirus à temps et dans les plus brefs délais. Il assure que ses services s’emploient, en collaboration avec d’autres secteurs, à obtenir les doses nécessaires en vue de l'entame de la campagne de vaccination,  prévue en janvier 2021, conformément aux instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

En effet, Abdelmadjid Tebboune, avait annoncé, dans un tweet datant du 20 décembre, avoir donné des orientations au Premier ministre, pour le lancement de la campagne de vaccination contre la covid-19 en Algérie au mois de janvier 2021.

« J’ai donné des instructions au Premier ministre pour qu’il préside une réunion avec le Comité scientifique en charge du suivi de la situation sanitaire, pour choisir le vaccin adéquat contre le covid-19 afin de lancer l’opération de vaccination à partir de janvier 2021 », avait fait savoir le chef de l’Etat dans son message sur le réseau social Twitter.

Lors du Conseil interministériel tenu au lendemain de cette annonce, le gouvernement de Abdelaziz Djerad a procédé à l’examen « des voies et moyens permettant l’acquisition du vaccin contre le coronavirus ». Des instructions ont été données pour tout mettre en œuvre, afin d’importer ce vaccin et débuter la vaccination aussitôt après la réception des premières doses.

Selon les services de Premier ministère, « il a été décidé la consolidation du dispositif national de vaccination avec son déploiement à travers les structures sanitaires de proximité devant couvrir l’ensemble du territoire national ».