La normalisation entre le Maroc et Israël s'accélère. Après le premier vol d'inauguration de la compagnie israélienne El Al vers Rabat, effectué le 22 décembre, la compagnie aérienne marocaine, la Royal Air Maroc (RAM), a décidé de lancer un programme de vols pour desservir la capitale de l'Etat hébreux, Tel-Aviv.

En effet, la Royal Air Maroc lancera ses vols vers Israël en janvier 2021. C'est ce qu'a annoncé le média marocain Le Desk qui précise que le programme de la RAM sera lancé à partir du 14 janvier. Elle desservira l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv à partir de l'aéroport Mohamed V de Casablanca.

Aussi, la compagnie marocaine compte opérer trois aller-retour par semaine. Les voyageurs auront donc l'occasion de faire le trajet entre Casablanca et Tel-Aviv le lundi, le jeudi et le dimanche, toujours selon la même source. Le site de la RAM a déjà inclus la destination Tel Aviv pour les réservations, précise-t-on encore.

Les réservations ouvertes sur le site de la RAM

En outre, la Royal Air Maroc compte affréter des appareils Boeing 787-8 Dreamliner. Ce sont des avions destinés spécialement aux vols sans escale. D'ailleurs, le vol de Casablanca vers Tel-Aviv durera 5 heures 40 minutes, selon le même média qui avance par ailleurs le montant de 900 euros comme le prix d'un aller-retour entre les deux pays.

À lire aussi :  Angleterre : Un club de football ouvre des salles de prière durant les matchs

Pour rappel, c'est le président américain sortant Donald Trump qui a annoncé, le 10 décembre 2020, la normalisation des relations entre le Maroc et Israël. Douze jours plus tard, la compagnie israélienne Al El a effectué un premier vol vers l'aéroport de Rabat avec à son bord une délégation mixte israélo-américaine. Le même jour, les représentants des trois pays ont signé, sous l'égide du roi Mohammed VI, un accord officialisant la normalisation entre la monarchie et l'entité sioniste. Et ce avec la reconnaissance américano-israélienne de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

Lire aussi : Ce que contient l’accord de normalisation entre le Maroc et Israël