Malgré une tendance baissière amorcée depuis quelques jours, la pandémie de coronavirus continue de gagner du terrain en Algérie, où la barre des 100 000 cas confirmés est dépassée depuis ce samedi 2 janvier 2021. 

Le nombre de contaminations au coronavirus continue de baisser en Algérie. Pour ces 24 dernières heures, 262 nouvelles contaminations ont été enregistrées, selon le bilan quotidien présenté par le Comité scientifique de suivi de la pandémie de coronavirus. Soit six cas de moins que la veille (268 cas). Au total, l’Algérie a dépassé le seuil des 100 000 contaminations. Depuis l'apparition de la pandémie dans le pays- à la fin du mois de février 2020- le pays a dénombré 100 159 cas positifs.

Aussi, le même bilan quotidien a annoncé 7 nouveaux décès causés par le covid-19 en Algérie. Ce qui porte le nombre de décès à 2 769. En ce qui concerne les guérisons, leur nombre aussi est stable avec 216 nouveaux patients rétablis ces 24 dernières heures. Le nombre total des guérisons passe ainsi à 67 611 personnes rétablies du Covid-19.

Les mesures restrictives reconduites en Algérie

Bien que l'Algérie enregistre une courbe baissière des chiffres du coronavirus, les autorités sanitaires continuent d’appeler les Algériens à faire preuve de vigilance et à respecter les règles d’hygiène et de distanciation physique, tout en rappelant l’obligation du respect du confinement et du port du masque.

Parallèlement, le gouvernement algérien a décidé de prolonger les mesures de confinement partiel à domicile dans 29 wilayas du pays pour une durée supplémentaire de quinze jours, et ce, dès le 1er janvier 2021. Il a également été décidé de la prorogation de la mesure de fermeture, toujours pour une période de quinze jours, des marchés de vente de véhicules d’occasion ainsi que de quelques activités au niveau de l’ensemble du territoire de l’Algérie.

Les autorités algériennes ont par ailleurs décidé d'autoriser la reprise du transport de voyageurs inter-wilayas, avec néanmoins, certaines mesures sanitaires strictes que les transporteurs sont appelés à respecter sous peine d’être sanctionnés.