Le président Abdelmadjid Tebboune a présidé, dimanche 3 janvier, une réunion du Conseil des ministres consacrée à l’évaluation du bilan annuel (2020) des secteurs ministériels. Le chef de l’Etat a insisté sur la nécessité de poursuivre les préparatifs nécessaires pour lancer l’opération de vaccination anti-Covid-19 durant ce mois janvier.

Selon le communiqué ayant sanctionné le Conseil des ministres de dimanche, le chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune a donné des instructions aux services ministériels concernés pour poursuivre les préparatifs nécessaires pour lancer l’opération de vaccination anti-Covid-19 durant ce mois janvier, dans le respect d’un programme strict.

Plus tôt, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, s'était également exprimé sur la date de l’arrivée du vaccin contre la Covid-19, en Algérie. Il a assuré que son département ministériel travaillait en coordination avec d’autres secteurs pour la réception à temps du vaccin, qui sera prêt en janvier 2021.

En effet, le ministre de la Santé avait promis l’acquisition du vaccin contre le coronavirus à temps et dans les plus brefs délais. Il a assuré que ses services s'employaient, en collaboration avec d’autres secteurs, à obtenir les doses nécessaires, en vue de l’entame de la campagne de vaccination, conformément aux instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Lors du Conseil interministériel tenu précédemment, le gouvernement de Abdelaziz Djerad avait procédé à l’examen « des voies et moyens permettant l’acquisition du vaccin contre le coronavirus ». Des instructions avaient été données pour tout mettre en œuvre, afin d’importer ce vaccin et débuter la vaccination aussitôt après la réception des premières doses.