Malgré la pandémie de coronavirus, Yennayer va être célébré à Paris. En effet, l’association « Maison Amazigh » de Saint-Denis, en France, a concocté un riche programme de festivités en adéquation avec les mesures sanitaires contre la Covid-19. Le programme s’étalera de ce samedi 9 janvier au 31 du même mois.

Ainsi, une exposition sous le thème « La Maison kabyle » sera installée du 9 au 31 janvier. Elle aura lieu dans deux espaces différents. Dans le premier, le public pourra découvrir l’intérieur d’une maison kabyle traditionnelle, construite à l'ancienne, et mise en scène par Youcef Boutaleb, un artiste aux multiples facettes. La deuxième vitrine est réservée au travail d'un atelier créatif (enfants et adultes). Cet atelier fera revivre un ancien rituel de Yennayer  : « Le carnaval », un moment fort des festivités avec ses « rites d’identification et d’expulsion du mal ». Il a été préparé par les artistes Hayat Amoura (mosaïque), Sofiane Dahmoune (fabrication des masques) et Youcef Boutaleb (fabrication des structures et scénographie).

Concerts en live sur Facebook

Par ailleurs, en raison de la pandémie de coronavirus, l'association « Maison Amazigh » organise des concerts et des récitals de poésie qui seront retransmis en live sur Facebook, les 10, 11 et 12 janvier 2021, dès 20h. Pour la poésie, le 10 janvier, rendez-vous avec le poète Arezki Rabia, et pour le chant, il y aura au programme Kaky Ararby. Le 11 janvier, ce sera au tour de Karima Sumam d'animer un concert. Quant à Zedek Mouloud, il se produira le 12 janvier.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Il faut rappeler que cette année, les Amazighs du monde entier vont célébrer l'an 2971 de leur calendrier. Le premier jour du Nouvel An amazigh coïncide avec le 12 janvier du calendrier grégorien. Il est célébré en Afrique du Nord depuis la nuit des temps, par des rituels en relation avec le travail de la terre. En Algérie, Yennayer est devenu un jour férié depuis plusieurs années.

Lire aussi : Yannayer : La fatwa salafiste qui fait polémique en Algérie