Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham, a intenté une action en justice contre un investisseur travaillant dans le domaine de l’importation et la vente d’automobiles. Selon le quotidien arabophone El Khabar, il s’agit de Youcef Nebbache, président de l’Association des concessionnaires automobiles multi-marques (ACAM).

En effet, le président de l’ACAM, Youcef Nebbache, qui est aussi membre du Front de libération nationale (FLN), est visé par une plainte déposée devant le tribunal de Bir Mourad Raïs par le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham. Ce dernier accuse le concessionnaire automobiles de « diffamation » et d’avoir relayé « des informations pouvant porter atteinte à la sécurité et l’ordre publics ».

De son côté, Youcef Nebbache a reconnu, dans une déclaration accordée ce jeudi 21 janvier au quotidien arabophone El Khabar, qu’il a critiqué le ministre de l’Industrie suite à sa décision d’interdire l’importation de véhicules d’occasion. « J’ai déclaré comment un ministre pourrait annuler une loi signée et approuvée par le gouvernement et le Conseil des ministres et approuvée également par le Parlement », a précisé Youcef Nebbache.

Ainsi, le président de l’ACAM confirme qu’une plainte a été déposée contre lui par le ministre de l’Industrie. Il fait savoir, en outre, qu’il a reçu une convocation et devrait comparaître en citation directe le 28 janvier prochain au pôle pénal près le tribunal de Bir Mourad Raïs, à Alger. « Je suis convoqué par la justice après la plainte déposée par le ministre de l’Industrie », fait-il savoir au quotidien francophone Liberté.

À lire aussi :  Abdelmadjid Tebboune réagit aux nouvelles déclarations de Pedro Sánchez sur le Sahara occidental

Lire aussi : Importation de véhicules neufs en Algérie : Les précisions de Ferhat Aït Ali