La compagnie aérienne Royal Air Maroc aurait refusé l’embarquement de plusieurs passagers algériens sur son vol depuis les États-Unis. Les voyageurs algériens, résidents aux États-Unis, allaient effectuer le voyage vers la capitale française Paris, avec une escale à Casablanca, au Maroc. C'est ce qu'a indiqué jeudi 21 janvier, le député de l’émigration algérienne Noreddine Belmeddah.

Selon Noreddine Belmeddah, député de l’émigration, la Royal Air Maroc a refusé l'embarquement à des ressortissants algériens qui se dirigeaient vers Paris. Sur son compte Facebook, le parlementaire a dénoncé « une nouvelle décision prise hier par la Royal Air Maroc qui a refusé à des Algériens détenteurs d’un visa et d’une carte de résidence américaine (...) d'embarquer à bord de l'avion de la compagnie qui se dirigeait vers le Maroc, puis vers l'aéroport de Paris-Orly ».

Poursuivant sa dénonciation, Noreddine Belmeddah assure ne pas comprendre cette « décision incompréhensible » de la compagnie marocaine qui a pourtant « vendu les billets aux ressortissants algériens ». Le député algérien a souligné que la RAM avait expliqué sa décision par le fait que les Algériens « n’étaient pas détenteurs d’un visa pour entrer sur le territoire français ».

Belmeddah conseille aux Algériens d'éviter les escales

Suite à cette affaire, Belmeddah conseille dorénavant à ses compatriotes « d'acheter leurs billets directement vers l'aéroport Roissy Charles de Gaulle », et d'éviter toute escale. À ce propos, le député a tenu à rappeler que trois vols quotidiens depuis la France (deux au départ Paris Orly et un au départ Roissy Charles de Gaulle) sont disponibles vers l'Algérie.

Pour rappel, la compagnie aérienne Air Algérie a décidé de renforcer son programme de vols spéciaux dédiés au rapatriement des ressortissants algériens bloqués en France. Depuis jeudi 21 janvier, la compagnie nationale opère trois vols quotidiens, au lieu de deux, au départ de Paris vers la capitale Alger. Et ce, dans le but de rapatrier le maximum de ressortissants algériens encore bloqués de l’autre côté de la Méditerranée.

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=166231965260481&id=100856438464701

Lire aussi : Etudiants algériens bloqués au Maroc : L’ambassade d’Algérie à Rabat répond aux médias marocains