Les coûts de la Omra, petit pèlerinage, vont connaitre une hausse importante lors de la nouvelle saison. Environ 350 agences de voyage et de tourisme ont présenté leur candidature via la plateforme électronique de l’Office national du pèlerinage et de la Omra (ONPO) pour organiser les prochains voyages vers les terres saintes de l’islam.

Le directeur de l’ONPO, Abderrezak Sebkak, a révélé, ce mardi 26 janvier sur la chaîne arabophone Echourouk TV, que les coûts de la prochaine saison de la Omra vont augmenter de 40% par rapport à la saison précédente. Expliquant que cette hausse a été causée par les nouvelles mesures de voyage imposées pour lutter contre la pandémie de la Covid-19. Le même responsable a affirmé que l’ONPO est prêt à organiser la prochaine saison de la Omra dès que le feu vert sera donné par les autorités et dès la réouverture des frontières.

A noter que l’ONPO a indiqué sur sa page Facebook que 349 agences de voyage et de tourisme se sont présentées sur la plateforme électronique de l’Office pour l’organisation du petit pèlerinage. Il ajoutera aussi que 38 autres dossiers déposés par d’autres agences sont en cours de finalisation. Le premier responsable de cette organisme a fait savoir, dans le même registre, que les agences de tourisme et de voyage étaient « lourdement affectées par la pandémie du coronavirus ».

À lire aussi :  L'accueil réservé à Patrick Bruel en Algérie

Pour rappel, l’Arabie saoudite a dévoilé en septembre dernier le nouveau calendrier pour les personnes désirant effectuer le petit pèlerinage. Ainsi, après avoir été suspendue temporairement depuis le mois de mars en raison de la pandémie du coronavirus, la Omra a été de nouveau autorisée le 4 octobre dernier.

Lire aussi : Il n’y aura pas de Hadj cette année pour les Algériens (Officiel)