La brigade d’investigation de la police judiciaire de la wilaya de Chlef, au Nord de l’Algérie, a démantelé un réseau spécialisé dans la falsification des dossiers administratifs ainsi que des documents bancaires destinés à la formulation des demandes de visas pour l’étranger, a indiqué vendredi 29 janvier, le site arabophone Ennahar.

Selon la même source, la bande de trafiquants, composée de quatre individus âgés de 25 à 35 ans, s’adonnait au trafic des dossiers administratifs ainsi que des documents bancaires destinés à la formulation des demandes de visas vers l’étranger. Le groupe opérait sur les réseaux sociaux à travers des publications destinées à promouvoir leurs activités. La police judiciaire a exploité de nombreuses informations recoupées avant d'ouvrir une enquête approfondie.

Les trafiquants opéraient sur tout le territoire national

En fait, l’enquête a révélé que le groupe de trafiquants opérait sur l’ensemble du territoire national. Les enquêteurs ont réussi à identifier les quatre individus avant de procéder à leur arrestation. Deux d’entre eux ont été interpellés dans la wilaya de Chlef, tandis que les deux autres ont été arrêtés dans des régions situées à l’ouest du pays.

Les services de la police judiciaire ont récupéré lors de l'interpellation des individus en question, plusieurs passeports appartenant à des particuliers qui sont tombés dans le piège de ces escrocs. Ce sont les victimes à qui les membres du réseau ont promis l’obtention d’un visa pour l’étranger. Les trafiquants avaient également en leur possession de faux documents administratifs ainsi que plusieurs relevés des comptes bancaires.

À lire aussi :  France : Une femme giflée par un homme qui trouvait sa jupe trop courte

Lire aussi : Trafic de visas Schengen : Un homme arrêté à l’aéroport d’Alger