Des Marocains tentent de franchir la frontière algérienne

Un groupe de citoyens marocains a tenté de pénétrer en Algérie via la frontière terrestre. L'information a été rapportée, vendredi 12 février, par le quotidien arabophone El Khabar qui ajoute qu'ils étaient des dizaines à vouloir s’introduire en Algérie, afin de demander l’asile politique, avant de se faire rembarrer par les services de sécurité marocains.

Plusieurs Marocains se sont présentés, hier vendredi 12 février, devant la frontière algéro-marocaine au niveau du lieu-dit Sidi Aïssa, qui dépend d’El Bouihi, une commune de la wilaya de la Tlemcen. Le groupe, composé de dizaines de personnes, a tenté de passer la frontière et de s’introduire en Algérie.

Selon la même source, les citoyens marocains ont exprimé leur ras-le-bol de la situation socioéconomique « catastrophique » qu'ils vivent au Maroc. Raison pour laquelle ils voulaient entrer en Algérie pour s'y installer et demander l'asile politique. Les services des garde-frontières marocains leur ont, néanmoins, interdit de franchir le sol algérien, en les forçant à rebrousser chemin.

Société « L'immigration tue » : CNews écope d'une amende de 60'000 euros

Notons qu'il ne s'agit pas de la première fois qu'un tel incident se produit. Précédemment, d'autres citoyens marocains, déplorant leur situation socioéconomique, aggravée par la pandémie de coronavirus, avaient tenté de s'introduire en Algérie, du côté de Marsa Ben M’hidi et El Abed, toujours dans la wilaya de Tlemcen. Mais ils en ont été empêchés par les services de sécurité marocains et algériens.

Les Marocains largement favorables à la réouverture des frontières entre l'Algérie et le Maroc

Fermées depuis 1994 pour des raisons politiques, les frontières algéro-marocaines continuent de susciter la polémique. Les deux peuples algérien et marocain ne ratent d'ailleurs pas l'occasion pour exprimer le vœu de revoir les frontières rouvrir.

Il ressort, d'ailleurs, d'un sondage intitulé « L’intégration maghrébine en 2020 », réalisé par l’Institut marocain d’analyse des politiques (MIPA) et effectué sur un échantillon de 1 200 citoyens marocains de différentes catégories sociales et répartis sur les 12 régions du Royaume, que 89% des Marocains estiment que les frontières fermées entre le Maroc et l’Algérie devraient rouvrir.

L’Association de la Diaspora des Algériens Résidents à l’Etranger (DARE) avait également appelé, en février 2020, le gouvernement algérien à ouvrir les frontières terrestres avec le Maroc. Dans son communiqué, la DARE avait indiqué que « les citoyens des deux pays, Algérie et Maroc, connaissent bien les responsabilités et le contexte politique des deux pays dans la fermeture des frontières, il n’est nullement nécessaire de faire remonter les vieux dossiers inutilement, il faut regarder de l’avant, l’heure est à la construction et à la coopération ».

Société Le nombre d'étudiants algériens en France en hausse

Lire aussi : Maroc : Mort mystérieuse d’un Algérien au niveau des frontières


Vous aimez cet article ? Partagez !