Les vols au départ d'Algérie vers la France maintenus pour mars (Consulat)

Les vols spéciaux au départ d'Algérie vers la France seront maintenus pour le mois de mars. En dépit de la suspension des liaisons décidée par l’Algérie, les vols opérés par les compagnies aériennes Air France, ASL Airlines et Transavia se poursuivront.

Dans un communiqué rendu public mercredi 24 février, le consulat de France à Alger a annoncé officiellement, la poursuite des vols spéciaux au départ des aéroports algériens vers la France.

"Les vols spéciaux au départ d'Algérie vers la France, opérés par les compagnies aériennes Air France et ASL Airlines se poursuivent. La compagnie Transavia opérera également des vols en mars au départ d'Alger et d'Oran", indique le communiqué.

Société À Rouen, une soirée « les étrangers dehors » suscite la polémique

Le consulat de France à Alger invite les voyageurs qui désirent en savoir plus sur le programme de ces vols spéciaux et sur les conditions de vente des billets, à consulter les sites Internet de ces trois compagnies françaises.

Par ailleurs, la représentation diplomatique de la France en Algérie, rappelle que  ‘’l'entrée en France reste soumise aux conditions fixées par le gouvernement français et énoncées par le Premier Ministre le 29 janvier 2021’’.

Le communiqué précise que ‘’les déplacements internationaux vers la France doivent répondre à un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, à un motif de santé relevant de l’urgence ou à un motif professionnel ne pouvant être différé. Pour attester de l’un de ces motifs impérieux, une attestation sur l’honneur est téléchargeable sur le site du Ministère de l’Intérieur’’.

Pour rappel, l’Algérie a décidé mardi, de suspendre l’ensemble des vols de rapatriement prévus pour le mois de mars prochain. La décision, qui vise à lutter contre la propagation de la nouvelle souche du coronavirus,  concerne toutes les entrées en Algérie.

Société L'Algérie recrute des enseignants d'arabe qui vont exercer en France

 Les responsables algériens ont pris cette décision dans le but d’éviter que la nouvelle souche du coronavirus ne fasse son entrée en Algérie, après que de nombreux pays aient enregistré plusieurs nouveaux cas contaminés par le nouveau variant britannique et sud-africain.


Vous aimez cet article ? Partagez !