Le confinement partiel à domicile sera maintenu au niveau de plusieurs wilayas en Algérie. En effet, le gouvernement algérien a annoncé, ce lundi 1er mars, le prolongement des mesures de confinement partiel à domicile dans 19 wilayas du pays pour une durée supplémentaire de quinze jours, à partir du 2 mars 2021.

L'Algérie a ainsi décidé de reconduire le confinement partiel à domicile, de 22 heures jusqu’au lendemain à 5 heures du matin, au niveau de 19 wilayas. Il s'agit de : Batna, Biskra, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tizi Ouzou, Alger, Jijel, Sidi Bel Abbes, Constantine, Mostaganem, M’Sila, Oran, Boumerdes, El Tarf, Tissemsilt, Aïn Temouchent et Relizane. Cette mesure sera appliquée à compter du mardi 2 mars 2021, pendant une durée de quinze jours.

À noter que les 10 nouvelles wilayas algériennes, à savoir Timimoun, Bordj Badji Mokhtar, Beni Abbes, Ouled Djellal, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El M’Ghaïr, El Menia ne seront pas soumises au confinement partiel à domicile. Il en est de même pour les wilayas suivantes : Adrar, Chlef, Laghouat, Bejaïa, Bechar, Oum El Bouaghi, Tamanrasset, Tiaret, Djelfa, Sétif, Saïda, Skikda, Annaba, Guelma, Médéa, Mascara, Ouargla, El Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arreridj, Tindouf, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipaza, Mila, Aïn Defla, Nâama et Ghardaïa.

Par ailleurs, le gouvernement algérien a décidé aussi de reconduire « la mesure d’interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncisions et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières ».

À lire aussi :  Tourisme : Le Maroc parmi les destinations préférées des Français

Pour rappel, le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune avait ordonné de garder les frontières algériennes fermées, afin de préserver le pays des nouveaux variants du coronavirus. C’était en marge de la réunion périodique du Conseil des ministres qui s’est tenue dimanche 28 février.