Islam Slimani est le joueur algérien le mieux payé de la Ligue 1 française. C'est ce qui ressort du palmarès des plus hauts salaires du championnat français, publié vendredi 19 mars par le journal L'Equipe. Un palmarès dominé par les stars du Paris Saint-Germain (PSG). 

Islam Slimani perçoit un salaire mensuel brut de 250 000 euros. L'attaquant algérien de l'Olympique Lyonnais est d'ailleurs le quatrième joueur africain le mieux payé de la Ligue 1. Il n'est devancé que par les deux Sénégalais du PSG, Idrissa Gueye (500 000€ ) et Abdou Diallo (450 000 €), ainsi que par le Tunisien de l'AS Saint-Etienne Wahbi Khazri, qui gagne 290 000€ mensuels.

L'international algérien figure, en outre, dans le Top 10 des joueurs les mieux payés de son équipe, l'OL. C'est dire que l'ancien avant-centre du CR Belouizdad ne s'est pas « bradé », malgré la difficile situation dans laquelle il se trouvait au sein de son ancien club, Leicester City.

Deux autres joueurs algériens figurent dans le Top 10 africain des joueurs les mieux rémunérés en Ligue 1. Il s'agit de Ryad Boudebouz (AS Saint-Etienne) et Youcef Atal (OGC Nice). Avec un salaire estimé à 200 000 euros, Boudebouz se positionne à la 5e place de ce classement, alors que le latéral droit de Gym arrive à la 10e place, avec un salaire brut de 150 000€.

À lire aussi :  L'entraîneur du Maroc, Vahid Halilhodžić, démis de ses fonctions

Boudebouz, Atal, Delort et les autres

Les deux joueurs complètent le podium des joueurs algériens les mieux payés en France. Ils sont suivis de l'attaquant de Montpelier, Andy Delort, qui reste celui qui touche le plus gros salaire de son club : 120 000 euros. Vient ensuite le joueur de Dijon Yassine Benzia. Ce dernier, malgré une blessure à la main qui l'a éloigné des terrains depuis le début de saison, fait partie des 10 joueurs les mieux payés de son équipe, avec 75 000 euros.

Parmi les autres internationaux algériens qui figurent dans ce palmarès réservé aux 10 plus gros salaires de chaque club, on retrouve Zinedine Ferhat (Nîmes) et Harris Benkabla (Brest) qui touchent chacun 45 000 euros. Il y a également Farid Boulaya (FC Metz) qui perçoit 40 000 euros.