Une célèbre marque d’eau minérale est au cœur d’une grande polémique en France. Un tweet de la marque Evian, publié au premier jour de ramadan, a suscité des réactions hostiles de nombreux musulmans dans l’Hexagone, ce qui a conduit la marque à présenter des excuses.

Connue pour sa méthode de communication via les réseaux sociaux, la célèbre marque française a posté un message sur Twitter, au premier jour de ramadan, perçu comme malvenu, voire provocateur par de nombreux musulmans en France. Un geste qui a contraint la marque à présenter des excuses.

"RT si vous avez déjà bu 1L aujourd'hui" (RT signifiant "Retweetez"). Voici le contenu du message posté mardi 13 avril sur le compte Twitter de la célèbre marque des eaux minérales, aux internautes. Un message destiné essentiellement aux consommateurs qui débutent le jeûne au premier jour de ramadan.

Des réactions hostiles chez de nombreux musulmans

Un message qui n’est pas passé inaperçu chez de nombreux  internautes musulmans qui y ont vu "une provocation", au premier jour du ramadan. Durant ce mois, les musulmans doivent notamment s'abstenir de manger et de boire du lever au coucher du soleil.

En effet, le tweet de la marque a été le sujet le plus commenté durant la journée du mercredi 14 avril avec plus de 17 000 tweets recensés aux environs de 16h30. « Pourquoi aujourd'hui spécifiquement ? C'est vicieux quand même », s'est interrogé un internaute.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

« Le community manager est en roue libre », s'est plaint un autre. Tous se demandent pourquoi la marque d'eau minérale a choisi ce jour précis pour publier un tel tweet. Certains accusent Évian de racisme. Par ailleurs, de nombreux internautes musulmans n’ont pas manqué de réagir pour défendre, selon eux, la liberté de publier et de communiquer pour les marques, quel que soit le jour de l'année.

Evian s’excuse et ...rejette toute provocation

« Je suis musulman et français. La religion est personnelle, et pleine de pudeur. Evian fait ce qu'il veut. Quand à mes jeunes collègues "spirituels", ils devraient passer moins de temps sur les réseaux sociaux et passer plus de temps à réfléchir comment se rendre utile », écrit, par ailleurs, un internaute.

Des réactions qui ont amené Evian à répondre sur Twitter que son message n’appelait à « aucune provocation », avant de publier un communiqué pour s’excuser. « Nous avons souhaité rapidement réagir pour rappeler que nous restons une marque ouverte et inclusive. Ce tweet n’appelait à aucune provocation et s’inscrit dans la ligne éditoriale de notre compte", a expliqué, en effet, la marque Evian, mercredi 14 avril.

Lire aussi : Interdiction de porter un drapeau étranger : Un amendement qui fait polémique en France