Le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, a mis fin, ce mardi 27 avril, aux fonctions du ministre la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, selon un communiqué de la Présidence de la République. Le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques Sid Ahmed Ferroukhi est chargé d’assurer l’intérim, ajoute la même source.

Brahim Boumzar n’est plus le ministre de la Poste et des Télécommunications en Algérie. Il a été limogé ce mardi 27 avril par Abdelmadjid Tebboune, qui a également décidé de nommer l’actuel ministre de la Pêche et des productions halieutiques Sid Ahmed Ferroukhi comme intérimaire à ce poste.

« Le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, a mis fin, à compter de ce jour, aux fonctions de Monsieur Brahim Boumzar, ministre de la Poste et des Télécommunications », précise la Présidence de la République dans son communiqué. « Comme il a chargé Monsieur Sid Ahmed Ferroukhi, ministre de la Pêche et des Productions halieutiques d’assurer l’intérim du ministre de la Poste et des Télécommunications », ajoute la même source.

Il faut souligner que le limogeage de Brahim Boumzar intervient quelques jours après le mouvement de grève qu’avaient connu les bureaux de poste en Algérie. Les travailleurs d’Algérie Poste avaient entamé leur mouvement de grève dès les premiers jours du mois de ramadan, provoquant une grande colère chez les citoyens algériens.

Face à la situation, les responsables du secteur, à leur tête le désormais ex-ministre la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, avaient tenté de calmer la colère des postiers en répondant favorablement à plusieurs de leurs revendications.

Lire aussi : Algérie : Indignation et vaste élan de solidarité avec le postier licencié