Le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune s'est entretenu, ce mardi 11 mai, avec le président français Emmanuel Macron a indiqué un communiqué de la présidence, assurant que les discussions entre les deux chefs d’Etat se sont axées sur les relations bilatérales.

Le communique de la présidence révèle également que Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron se sont mis d’accord pour renforcer la coopération entre les deux pays. Ils ont décidé de « convenir de relancer la réunion du Comité ministériel mixte de haut niveau (CHIN) », annonce le communiqué. La présidence ne donne pas plus de détails sur cet entretien téléphonique.

Concernant les dossiers d'intérêts communs, Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron ont échangé leurs points de vue sur les questions régionales d’intérêt commun au Sahel, notamment au Tchad, au Niger et au Mali, et ce qui devrait être fait pour aider à la stabilité des États sahéliens.

Les deux chefs d'Etat se sont également mis d'accord pour soutenir le processus de règlement de la crise en Libye. Ils comptent fournir l’aide au nouveau gouvernement provisoire pour organiser les élections dans les meilleures conditions.

Cet entretien intervient dans une conjoncture particulière entre les deux pays. En effet, les relations entre l’Algérie et la France traversent une période difficile. Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, il y a 3 jours, qu’il fallait régler le dossier de la mémoire pour que les relations entre les deux pays soient bonnes. Il a notamment déclaré que « si regarder un avenir prometteur est considéré comme le maillon le plus important pour consolider et valoriser les liens des relations entre les nations, alors cet avenir doit avoir une base solide et exempte de toute impureté ».

À lire aussi :  Voici le nouvel ambassadeur de l'Algérie en France

Lire aussi : Algérie – France : Les conditions de Tebboune pour de bonnes relations