La fête traditionnelle «Timechret» a été ressuscitée en Kabylie à l'occasion de la fête de l'Aïd El-Fitr 2021. Cette pratique rituelle ancestrale propre à la Kabylie, a été organisée en effet à travers plusieurs villages de la wilaya de Tizi-Ouzou notamment qui ont renoué du coup avec une tradition qui était, il faut le dire en voix de disparition.

Timechret (offrande) appelée également Lewzia est une tradition qui a survécu à plusieurs générations en Kabylie. Elle consiste, en fait à immoler des bœufs et à partager la viande entre les habitants du village dans un esprit de fraternité et d'entraide. Elle est organisée lors des fêtes religieuses ou un rendez-vous important.

Elle constitue une occasion inouïe pour les villageois pour se retrouver et se rencontrer sachant que même les citoyens qui ont dû quitter le village pour s'installer ailleurs sont appelés à y prendre part. Pour les enfants, elle constitue un jour de fête inoubliable.

Ambiance bon enfant dans les quatre coins de la région

« C'est une journée de retrouvaille et de fête aujourd'hui. Des gens qui ont quitté le village depuis plusieurs années sont là. Ils ont venus d'Alger, de Tipaza et des autres wilayas encore. Tous les habitants du villages se sont rassemblés à l'occasion », raconte un habitant du village Imzizou, dans la commune de Fréha, à une trentaine de kilomètres à l'ouest du chef lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou ou Timechret a été à l'honneur à l'occasion de l'Aid El-Fitr 2021.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

« Tous le plaisir est de voir ces enfants vêtus de leur plus habits jouer et s'amuser », souligne un autre. Il est vrai que ce village a renoué à l'occasion avec l'ambiance des grands jours.

C'est le même topo d'ailleurs dans plusieurs autres villages de la wilaya de Tizi-Ouzou qui ont tenu à marquer ce premier jour de l'Aïd avec l'organisation de cette tradition. On citera entre autres, le village Ait Arif dans la commune de Tirmitine, celui d'Ath Meziane dans la commune de Tizi Ouzou, Agmoun (Ath Aissi), Timizart Sidi Mansour (Timizart), Ath Ailem (Ain El Hammam), Adrar Ath Koudia (Aghribs). Timechert a été également au rendez-vous dans plusieurs autres villages relevant des wilayas de Béjaïa et de Bouira.

Timechret à rescousse des petites bourses

En somme c'est toute la région qui a vibré, ce jeudi 13 mai, au rythme de ce rituel qui est venue à la rescousse pour plusieurs familles. Il faut dire qu'en ces temps de vache maigre où le pouvoir d'achat est sérieusement ébranlé, rares sont les chefs de ménage qui peuvent se permettre de la viande, un aliment qui s'impose en pareille occasion en Algérie. Timechret est venue pour ainsi à point nommé pour plus d'un en effet qui peuvent ainsi s'en offrir et passer l'Aïd dignement.

À lire aussi :  Angleterre : Un club de football ouvre des salles de prière durant les matchs

Lire aussi:  Aïd el-Fitr 2021 en Algérie : Les recommandations du ministère de la Santé