Contrairement à ce qui a été rapporté par la presse, aucun communiqué concernant les prix des billets d'Air Algérie n'a été diffusé jusqu'ici, précise la compagnie nationale. Le démenti de cette dernière fait suite à la publication d'un faux communiqué attribué à Air Algérie et faisant état d'un prétendu « Pack voyage » destiné aux clients de la compagnie. 

Alors que l'Algérie va rouvrir partiellement ses frontières dès mardi 1er juin, le flou reste entier quant aux modalités d'entrée des voyageurs en Algérie, mais aussi quant au coût des billets de la compagnie Air Algérie et les frais dont devra s'acquitter le voyageur.

Au moment où les hautes autorités du pays n'ont toujours pas communiqué les détails de la reprise des liaisons de et vers l'Algérie, des communiqués, attribués à la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, ont été largement partagés sur les réseaux sociaux depuis quelques jours.

Parmi ces communiqués, celui qui parle d'un « pack voyage » mis prétendument en place par le transporteur aérien et qui détaille les frais que devra payer le voyageur. Un document « faux » et qui « n'a aucun fondement », tiennent à démentir les représentants de la compagnie aérienne.

Le communiqué officiel d'Air Algérie se fait attendre

Il est à rappeler que le média francophone Le Soir d’Algérie avait indiqué, la semaine dernière, que la compagnie nationale aurait proposé de mettre en place un « pack confinement » en faveur des voyageurs voulant entrer en Algérie. La même source a avancé le prix de 50 000 dinars qui devrait inclure le billet d’avion, les frais d’hébergement de 5 jours à l’hôtel ainsi que ceux du test antigénique.

Au départ, Air Algérie n’a ni confirmé ni infirmé cette information. Le porte-parole de la compagnie s'était juste contenté, il y a une dizaine de jours, de démentir toutes les informations qui circulent sur les réseaux sociaux. Et d'assurer que le programme détaillé « sera communiqué via les canaux habituels (la page Facebook de la compagnie, son site web et l’Agence officielle) incessamment ».

Lire aussi : Réouverture des frontières en Algérie : Les vols et les prix des billets seront-ils contrôlés ?