Vaccination anti-Covid-19 en Algérie : L'opération de vaccination contre le coronavirus se poursuit en Algérie, mais à un rythme très long. Dans son intervention, dans la matinée de ce dimanche 6 juin sur les ondes de la Radio nationale, le Pr Ryad Mahiaoui, membre du Comité scientifique de suivi de l'évolution du coronavirus en Algérie, a indiqué que le nombre d'Algériens vaccinés n'avait pas encore atteint les 5 %.

L'Algérie connaît toujours un grand retard dans sa campagne de vaccination anti-Covid-19. Intervenant ce dimanche sur les ondes de la Radio algérienne, le Pr Ryad Mahiaoui, membre du Comité scientifique de suivi de l'évolution du coronavirus en Algérie, a fait savoir que le nombre de citoyens vaccinés n'avait pas encore dépassé les 2 millions de vaccinés, ce qui représente un pourcentage d'environ 4,65 % ( sur 43 millions d'Algériens).

Il faut dire que le retard que connaît la campagne de vaccination anti-Covid-19, lancée depuis plus de quatre mois, a suscité l'inquiétude de plusieurs spécialistes de la santé. Ces derniers ont interpellé, à maintes reprises, les hautes autorités sur la nécessité d'accélérer la cadence de vaccination, afin d'atteindre l'immunité collective le plus rapidement possible. « La vaccination est stratégique et on nous a fait rater le coche. Maintenant, les responsabilités doivent être déterminées », avait déclaré, en mars dernier, le Dr Mohamed Bekkat Berkani, estimant que « la responsabilité du ministère est totalement engagée » dans le retard de la campagne de vaccination anti-Covid-19 en Algérie.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

L'Algérie recevra « 4 millions de doses d'ici la fin du mois de juin »

Pour sa part, le Pr Ryad Mahiaoui a estimé que « la campagne de vaccination se déroule à un rythme normal, malgré la lenteur de ses débuts ». À cet effet, le membre du Comité scientifique chargé du suivi de l'évolution du coronavirus a indiqué que l'Algérie allait « recevoir 400 000 doses dans les prochaines 24 heures ». Selon le même intervenant, les autorités sanitaires vont réceptionner un total de « 4 millions de doses des différents vaccins, d'ici la fin du mois de juin en cours ».

Le Pr Ryad Mahiaoui a profité de son intervention pour lancer un appel à l'ensemble des citoyens pour s'inscrire sur la plateforme numérique mise en place par le ministère de la Santé pour le vaccin anti-Covid-19, et de se présenter ensuite dans les différentes structures sanitaires à travers le territoire national pour se faire vacciner.

En Algérie, comme un peu partout dans le monde, les catégories de personnes autorisées à recevoir, en priorité, les premières doses du vaccin sont les professionnels de la santé, les personnes âgées et les malades chroniques. Lors de son intervention à la Radio nationale, le Pr Mahyaoui n'a pas écarté la généralisation du processus de vaccination anti-Covid-19 au reste de la population.