Un membre du Comité scientifique de suivi de la pandémie de coronavirus a annoncé un chiffre astronomique, en parlant du vaccin contre la covid-19, lors d'un entretien sur les ondes de la Chaîne 1 de la radio nationale. Il a fait savoir que l'Algérie comptait acquérir 34 millions de doses de vaccin d'ici la fin de l'année 2021.

Il faut avouer que c'est un chiffre astronomique que le professeur Lyes Rahal a annoncé lundi 14 juin à la radio Chaîne 1. Acquérir 34 millions de doses de vaccin contre la covid-19 n'est pas chose aisée. Et le membre du Comité scientifique en est certainement conscient.

Le professeur Lyes Rahal sait pertinemment que le vaccin est très demandé dans le monde. Et l'offre est loin de répondre à toute la demande qui vient de tous les pays de la planète. Il est donc conscient que ce chiffre astronomique n'est pas facile à atteindre. Les responsables de l'État, notamment ceux du ministère de la Santé, sont aussi conscients de cette réalité.

L'Algérie va-t-elle racheter les doses du vaccin AstraZeneca suspendu en Europe ?

D'autant plus que 6 mois après le lancement de la campagne de vaccination, l'Algérie n'a acquis que 6 millions de doses. Comment pourrait-on acquérir près de six fois la quantité dans un même intervalle ? À moins que les responsables algériens pensent récupérer toutes les doses du vaccin anglo-suédois AstraZeneca que les pays occidentaux ont suspendu. Surtout que les Européens, notamment les Français, ont déjà annoncé qu'ils comptaient revendre leurs doses non-utilisées aux pays africains. Avec des prix étudiés, cela pourrait marcher.

À lire aussi :  Le nombre de migrants clandestins vers l'Europe en forte hausse

Et la production algérienne du vaccin Spoutnik V ?

Toutefois, avec cette annonce, une question se pose d'elle-même. Si l'Algérie a décidé d'importer 34 millions de doses de vaccin anti-covid, cela veut-il dire qu'elle renonce à la fabrication du vaccin russe Spoutnik V ? D'autant que le ministre délégué à l'industrie pharmaceutique que la PDG du groupe pharmaceutique Saïdal ont annoncé le lancement de la production pour le mois de septembre.