Le variant Delta menace la réouverture des frontières en Afrique : La réouverture des frontières et la reprise du trafic aérien en Afrique. semblent être sérieusement compromises. La situation est d’autant plus inquiétante que le variant Delta du Covid a été signalé sur le continent. Il est déjà officiellement présent dans 14 pays africains, et une menace d’une troisième vague est réelle, selon les spécialistes.

Le variant Delta est plus contagieux et semble plus résistant à certains vaccins. Et la vaccination est toujours aussi lente dans quasiment tous les pays africains. Seul 1% de la population africaine est totalement vacciné. C’est le taux le plus faible dans le monde.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) évoque une troisième vague qui « s’accélère, se propage plus vite et frappe plus fort », sur le continent. Cette vague risque d’être pire, selon la directrice du bureau Afrique de l’organisation. Le variant Delta est déjà officiellement présent dans 14 pays africains, dont la République Démocratique du Congo et l’Ouganda, où respectivement 77% et 97% des cas diagnostiqués sont liés à ce variant.

7 milliards de dollars de perte pour le secteur de l'aviation en Afrique

Le secteur aérien sur le continent est aussi dans le rouge. L’Association internationale du transport aérien (IATA) vient d'évaluer à plus de sept milliards de dollars la perte pour le secteur de l'aviation en Afrique en 2020. Sept millions d'employés en ont souffert, tandis que huit compagnies aériennes ont fait faillite en Afrique, a déclaré Kamil Alawadi, vice-président régional de l'IATA pour l'Afrique et le Moyen-Orient.

L'aviation et le tourisme sont une source majeure de devises pour le continent africain. L'IATA souhaite que son pass IATA soit mis en œuvre dans le monde entier pour éviter des pertes encore plus importantes.