Le bilan quotidien des nouvelles contaminations au coronavirus est repassé, hier jeudi 1 juillet 2021, au dessus de la barre des 400 cas en Algérie.

Après une relative stabilité qui a duré plusieurs mois, le bilan des nouveaux cas coronavirus a explosé ce jeudi 1 juillet en Algérie pour atteindre un seuil jamais égalé depuis plusieurs mois. 449 personnes ont été testées positives au Covid-19 durant les dernières 24 heures, selon le bilan du ministère de la Santé.

Il faut dire que cette flambée était prévisible pour les spécialistes qui n'ont pas cessé de tirer la sonnette d'alarme en appelant la population à respecter les mesures barrières. Il est vrai que depuis quelques semaines, on assiste à un relâchement sans précédent en matière de respect des mesures sanitaires de lutte contre le coronavirus.

Point de port de masque et de distanciation sociale. En sommes, la vie a repris son cours da normal dans les villes et villages à travers les différentes wilayas du pays.

Vers une 3e vague du Covid en Algérie ?

Quoi qu'il en soit, les conséquences de ce relâchement tous azimuts sont là. Les spécialistes craignent en fait le pire. On parle d'ailleurs d'une troisième vague du coronavirus qui pourrait secouer le pays.

À lire aussi :  France : Pourquoi la délivrance de titres de séjour tarde ?

Certains n'écartent pas un nouveau confinement dans les jours à venir si ce rebond venait à se confirmer. Le Pr Mohamed Belhocine a d'ailleurs indiqué dans un entretien au le média TSA que « si les services de santé sont débordés, comme ce fut le cas lors des premières flambées que nous avons connues en Algérie, il est possible qu’il faille recourir à des mesures de confinement pour limiter la mobilité humaine ».

Il est à noter que l'Algérie a décidé d'alléger le confinement sanitaire il y a quelques semaines, et de rouvrir partiellement ses frontières après plusieurs mois de fermeture à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus. Va t-on assister à un retour à la case départ ?