La France, par la voix du président Emmanuel Macron, a annoncé lundi 12 juillet de nouvelles mesures pour les voyageurs en provenance de l'étranger. Il s’agit notamment d’étendre le pass sanitaire aux voyages par avion et de renforcer  le contrôle aux frontières pour les voyageurs en provenance de pays à risque.

Avec la décision du président Emmanuel Macron de généraliser le pass sanitaire dans les établissements publics et les lieux de loisirs, les voyageurs étrangers désirant se rendre en France doivent désormais se soumettre aux nouvelles mesures sanitaires. À ce propos, Emmanuel Macron a assuré, lundi 12 juillet, que « le contrôle aux frontières sera renforcé pour les voyageurs en provenance des pays à risque avec un isolement obligatoire pour les voyageurs non vaccinés ».

Le pass sanitaire sera requis dans les aéroports français

En indiquant lundi soir que le pass sanitaire serait étendu pour prendre le train, l'avion et les cars sur les longues distances, Emmanuel Macron a de facto exclu du dispositif les transports en commun. Jean-Baptiste Djebbari, ministre des Transports, a confirmé l'information ce mardi 13 juillet. Le pass sanitaire ne sera ainsi requis que dans les aéroports, mais aussi dans les TGV, les Intercités, et les trajets effectués à bord des cars interrégionaux, c'est-à-dire sur de longues distances.

Autre mesure qui concerne les touristes étrangers se rendant en France, ils devront payer leurs tests  PCR et antigéniques.  Les tests PCR sont facturés 49 euros et les tests antigéniques 29 euros pour chaque voyageur. Cette décision est entrée en vigueur depuis  le 7 juillet dernier en France.

À lire aussi :  L'aéroport de Montpellier fermé : Les vols vers l'Algérie perturbés ?

Le passe sanitaire obligatoire dans plusieurs lieux publics en France

À partir du début du mois d’août, le pass sanitaire s’appliquera en France dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux ainsi que dans les hôpitaux, les maisons de retraite, établissements médico-sociaux, mais aussi dans les avions, trains et cars pour les longs trajets. Ainsi, il faudra désormais présenter une preuve de vaccination, un test négatif de moins de 48 heures ou un test positif attestant du rétablissement du Covid-19 pour accéder à ces lieux sur le territoire français.

Le pass sanitaire sera étendu aux lieux de loisirs et de culture qui accueillent plus de 50 personnes : « concrètement, pour tous nos compatriotes de plus de 12 ans, il faudra pour accéder à un spectacle, un parc d’attractions, un concert ou un festival avoir été vaccinés ou présenter un test négatif récent », a annoncé Emmanuel Macron dans son allocution télévisée.