Depuis la réouverture des frontières en Europe, le ministère des Affaires étrangères français a mis en place une classification des pays en fonction des indicateurs sanitaires : vert, orange et rouge. Ce mardi 13 juillet, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé que quatre nouveaux pays intégraient la classification « rouge ».

Lors d’un point de presse tenue ce mardi 13 juillet à l’issue d’un Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a annoncé que quatre nouveaux pays sont désormais classés sur la liste rouge des voyages de et vers la France. Il s’agit de la Tunisie, Cuba, Mozambique et l’Indonésie.

La Tunisie, Cuba, Mozambique et l’Indonésie ajoutés à la liste rouge de la France

Ces quatre pays rejoindront cette liste rouge dès le vendredi 16 juillet, à la suite d'une « circulation active du virus » combinée à une « présence de variants préoccupants », selon le porte-parole du gouvernement français.

Ils s’ajoutent aux 24 pays déjà sur la liste

Ces quatre pays s'ajoutent aux 24 pays déjà sur la liste : l'Afghanistan, l'Afrique du Sud, l'Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l'Inde, les Maldives, la Namibie, le Népal, Oman, le Pakistan, le Paraguay, la République démocratique du Congo, la Russie, les Seychelles, le Sri Lanka, le Suriname, l'Uruguay et la Zambie.

À lire aussi :  Québec : le retrait du droit à l'avocat aux candidats à l'immigration inquiète les juristes

Règles à respecter pour se rendre ou revenir de pays classés « rouge » vers la France

Désormais, pour se rendre ou revenir des pays classés rouge, plusieurs règles sont à respecter. En provenance d'un pays classé « rouge », entrer en France relève presque du parcours du combattant. Vous devrez alors bénéficier d'un motif impérieux et présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures à l'embarquement. Un test antigénique pourra également être effectué de manière aléatoire à l'arrivée.

1000 euros d'amende pour le non-respect de la quarantaine à l'arrivée en France

Si vous êtes vacciné par l'un des vaccins reconnus par l'Agence européenne des médicaments (Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson), un auto-isolement de sept jours sera demandé. En cas d'absence de vaccination, une quarantaine obligatoire de dix jours contrôlée par les forces de sécurité sera imposée. Les contrevenants s'exposeront à une amende de 1000 euros, a précisé Gabriel Attal ce mardi 13 juillet.

Les recommandations du ministère des Affaires étrangères français

Pour vous rendre dans l'un de ces 28 pays, un motif impérieux vous sera également demandé, ainsi que des tests et un isolement en fonction des règles du pays de destination. Mais en classant ces territoires en rouge, le gouvernement espère limiter au maximum les déplacements vers ces pays à forte circulation virale. « Il est fortement recommandé de ne pas voyager vers les pays/territoires classés 'rouges' pour des raisons sanitaires », écrit le ministère des Affaires étrangères français.