Le champion olympique algérien Taoufik Makhloufi a déclaré forfait pour les Jeux olympiques 2020 de Tokyo. C'est l’intéressé lui-même qui l'a annoncé ce lundi 26 juillet à travers un communiqué dans lequel il explique son retrait de ces JO.

Le triple médaillé olympique algérien, Taoufik Makhloufi, a décidé de faire l'impasse sur les Jeux olympiques Tokyo 2020. Dans un communiqué rendu public ce lundi 26 juillet, celui qui avait offert la médaille d'or à l’Algérie lors des JO de 2012 à Londres a expliqué les raisons de son forfait, qui seraient liées à une blessure au genou.

Taoufik Makhloufi annonce son forfait pour les JO de Tokyo 2020

« J'ai longtemps essayé de repousser l’échéance pour prendre une décision finale. Malheureusement, je ne pourrai pas embarquer avec mes compatriotes qualifiés, à qui je souhaite la réussite, vers le Japon ce 26 juillet 2021. Je me trouve contraint d'écouter mon corps et ce genou récalcitrant qui a longtemps perturbé ma préparation, tout comme la Covid-19 que j’ai contractée l’année passée », a écrit Taoufik Makhloufi dans son communiqué.

« Comme vous le savez, toutes et tous, depuis des années maintenant, j'essaie de donner le meilleur de moi pour représenter dignement l’Algérie. Depuis les Jeux olympiques de Londres 2012 aux Championnats du Monde de Doha 2019 en passant par les Olympiades de Rio 2016, j'ai pu connaître des moments de gloire et une joie immense. Ces instants, vous les avez partagés avec moi comme si c'était les vôtres », ajoute le double médaillé d'argent (800 m et 1500 m)  aux JO de 2016 à Rio de Janeiro.

À lire aussi :  Algérie-Nigéria : Sur quelles chaines voir le match ?

« Être à la hauteur des attentes n'est pas toujours chose facile », explique Makhloufi

Ainsi donc, avec le forfait de son champion Taoufik Makhloufi, le sport algérien va perdre un potentiel médaillé à l'occasion de cette édition des Jeux olympiques qui se déroulent à Tokyo. « Être à la hauteur des attentes n'est pas toujours chose facile, surtout pour porter les espoirs d'un peuple aussi formidable que le nôtre. Je sais que vous comptiez sur moi pour briller aux JO-2020 de Tokyo. J'aurais aimé entretenir la flamme olympique pour qu’elle ne s'éteigne pas pour la troisième édition de suite. Mais, parallèlement aux espérances et à l’ambition, chez un sportif, il y a aussi la forme athlétique et les défaillances », conclut le natif de la wilaya de Souk Ahras.

Taoufik Makhloufi soupçonné de dopage en octobre 2020

Pour rappel, Taoufik Makhloufi a fait l'objet, en octobre 2020, d'un soupçon de dopage. Un reportage de la chaîne France 2 a fait état d'une perquisition faite à l'INSEP par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP), qui auraient permis de trouver des seringues, des produits utilisés pour des injections et des perfusions ainsi que des documents personnels appartenant à l'athlète algérien.

À lire aussi :  La durée du nouveau contrat de Djamel Belmadi dévoilée

« Je suis un athlète propre », avait riposté Taoufik Makhloufi

Taoufik Makhloufi a riposté pour démentir les informations de la chaîne française. Le 28 octobre 2020, Makhloufi a déclaré à l'agence algérienne APS qu'il s'agissait « d'une campagne calomnieuse (contre) un champion propre ». « Je possède un passeport biologique depuis des années et je suis régulièrement contrôlé, à l'instar de tous les champions, par les instances internationales, à savoir la Fédération internationale d'athlétisme (World Athletics) et l'Agence mondiale antidopage (AMA) », a ajouté Taoufik Makhloufi. « Je n'ai jamais fait l'objet d'un contrôle positif. Je suis un athlète propre et ce n'est pas aujourd'hui que je vais changer », avait affirmé le champion algérien.