Le chanteur kabyle Takfarinas a fait un geste de solidarité envers les patients atteints du Covid-19. La star de la chanson moderne a fait don de 2,4 milliards de centimes de dinars à l'hôpital de Tigzirt dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Une importante somme qui sera réservée à l'achat d'une centrale à oxygène au niveau de cette structure sanitaire, qui souffre à l'image de la majorité des hôpitaux du pays.

Le geste de solidarité de Takfarinas n'est pas passé inaperçu. Des centaines de personnes ont relayé l'information en quelques heures, suscitant des milliers de réactions chez les internautes. Ces derniers ont salué le geste du chanteur kabyle. Pour la majorité, ce qu'a fait Takfarinas démontre la valeur humaine de celui qui a porté la musique kabyle au firmament.

Takfarinas reste humble et discret. Le chanteur n'aime pas « crier » sa Sadaqa

Toutefois, Takfarinas n'a semble-t-il pas trop apprécié le tapage médiatique autour de son geste. Pour le chanteur, cela devait rester discret. À l'internaute qui a « fuité » l'information avec une publication intitulé « Très, très bonne nouvelle » pour annoncer le don de l'artiste à l'hôpital de Tigzirt, le chanteur a eu une réponse qui en dit long sur son sentiment. « Permettez de vous dire qu’elle ne l’était pas pour moi », a riposté Takfarinas.

À lire aussi :  Le budget « immigration, asile et intégration » revu à la hausse pour 2023

« Il n'a jamais été de mes habitudes de "crier" mes Sadaqa (aumône, NDLR) et encore moins de divulguer la nature ou le montant de mes donations. C'est entre Dieu et moi. En ce qui me concerne, je ne rends public que mon Art : ma chanson », explique le chanteur kabyle.

À ce sujet, Takfarinas est allé jusqu'à demander à la dame de supprimer sa publication, expliquant : « Même si votre initiative ne procède pas d'une mauvaise intention, vous comprendrez aisément qu'il ne vous appartient pas de parler en mon nom. Aussi, à l’avenir il me paraît logique de vous demander de bien vouloir me contacter avant de prendre de telles initiatives ».

Takfarinas salue les élans de solidarité et la force du peuple Algérien dans sa lutte contre le Covid-19

Il revient alors sur le désastre sanitaire que traverse le pays. « En cette douloureuse conjoncture où l’Algérie et le monde enregistrent des centaines de morts quotidiennement, il appartient à tout un chacun d’apporter sa contribution aussi modeste soit-elle pour sauver des vies atténuer les douleurs », affirme-t-il. « À ce sujet, je salue ces merveilleux élans de solidarité qu'ils émanent de grandes entreprises ou de simples citoyens. Ils confirment si besoin est que la fraternité chez nous n'est pas un vain mot », ajoute Takfarinas.

À lire aussi :  Indice de criminalité 2022 : L'Algérie plus sûre que la France ?

Le chanteur kabyle finit par affirmer que toutes ses pensées « convergent » vers les malades du Covid-19, à quoi il ajoute : « Ceux qui nous ont quitté Adhfelasen ya3fu REBBI, que DIEU ait leurs âmes. Et ceux qui sont malades, je leurs souhaite un très vite rétablissement », avant de signer « Musicalement » comme à son habitude [archive].