Le sélectionneur Djamel Belmadi s’est exprimé juste après le coup de sifflet final de cette rencontre remportée sur le score de 8 à 0 face au Djibouti. Lors de la traditionnelle conférence de presse d’après match, le coach algérien est revenu sur la rencontre et a évoqué la prochaine sortie face au Burkina Faso.

Djamel Belmadi a reconnu que son équipe avait en face « un adversaire modeste ». Mais toujours est-il qu’il a fallu faire le travail. Il a d’ailleurs félicité ses joueurs qui « ont fait le boulot et qui étaient très concentrés et très attentifs sur ce qu’on leur a demandé », a-t-il déclaré. Sur ce point, il a souligné que le l’entraineur adverse est venu le voir à la fin du match pour le remercier. « Le sélectionneur du Djibouti est venu en fin de match pour me remercier en me disant : “Vous avez respecté notre sélection, je vous remercie” », a indiqué Belmadi.

« Islam Slimani est dans la continuité »

Belmadi n’a en outre pas tarit déloges sur son attaquant, Islam Slimani, auteur il est vrai d’une grosse prestation avec à la clé quatre buts inscrits. « Islam est dans la continuité de tout ce qu’il a toujours fait en équipe nationale avec son envie et sa combativité. Son attitude a toujours était exemplaire. C’est un exemple à suivre pour les joueurs locaux notamment. Il mérite ce qu’il lui arrive et pourvu que que ça dure », a soutenu Belmadi.

« Zerrouki a confirmé »

Evoquant le cas d’un autre élément qui a également brillé de mille feux hier soir, en l’occurrence Ramiz Zerrouki, auteur de son premier but en Vert, Djamel Belmadi a affirmé que ce dernier a confirmé tout le bien qu’on pensait de lui. Il rappelle à ce titre que son poulain a été très critiqué à son arrivé mais il a finit par convaincre tout le monde en étalant son talent.

« Riyad Mahrez a été auteur d’un geste classe »

Riyad Mahrez, premier tireur de penalties en équipe nationale, a cédé les deux tirs au but dont a bénéficié l’équipe d’Algérie hier face au Djibouti à Slimani et à Bounedjah. Djamel Belmadi a estimé que ce qu’a fait son capitaine était « un geste classe ». Il a souligné par ailleurs qu’il y a une entente parfaire entre les joueurs qui forment un groupe soudé.

Le Burkina Faso « un adversaire d’un autre calibre »

Le prochain match face au Burkina Faso, prévu le 7 septembre prochain au Maroc, a été également évoqué lors de ce point de presse. Cependant, Belmadi s’est montré avare pour ainsi dire, sur ce choc, ce qui est d’ailleurs tout a fait logique. Il n’a pas donné d’informations sur ce match et l’équipe qu’il pourra aligné. Il a cependant estimé que cette rencontre sera difficile devant un adversaire d’un autre calibre.