Le public sportif algérien pourra accéder aux stades et autres structures sportives dès la saison prochaine. Le ministère de la Jeunesse et des Sports a donné son feu vert pour la levée du huis clos instauré depuis l'année 2020 à cause de la crise sanitaire. L'accès se fera cependant avec certaines conditions, indique le MJS dans un communiqué rendu public jeudi 16 septembre 2021.


Fini le huis clos pour les matchs de football et autres disciplines sportives. Le gouvernement, à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports, a décidé la levée dès la reprise des compétitions de cette mesure, prise en 2020 pour endiguer la propagation du coronavirus.

« En rappel de la décision du Premier ministre du 13 septembre relative à l'allègement du protocole sanitaire et dans le cadre de la reprise des activités sportives et de jeunesse, il a été décidé la réouverture des infrastructures sportives, publiques et privées, ainsi que la reprise des activités et compétitions dans toutes les disciplines, sous condition du strict respect du protocole sanitaire tel que préconisé par les autorités publiques pour faire face à la propagation de la pandémie du Coronavirus », indique un communiqué du ministère de la Jeunesse et des Sports.

À lire aussi :  Liverpool prêt à tout pour s'offrir Ismaël Bennacer

Pass sanitaire obligatoire pour entrer dans les stades

L'accès aux stades et les différentes salles de sport s'effectuera cependant avec présentation d'un pass sanitaire. Autrement dit, la personne qui ne sera pas vaccinée ne sera pas autorisée à entrer. « L'accès aux stades et salles de sport est ouvert au public à condition de la présentation d'un pass sanitaire confirmant la prise du vaccin », souligne en effet la même source.

Il est clair que cette décision sera certainement applaudie par le public algérien qui pourra ainsi suivre les matchs et les rencontres toutes disciplines confondues depuis les tribunes. Cela va permettre en outre à ces mêmes structures de renouer avec l'ambiance des grands jours après plus d'une saison de huis clos.