L'absence de l'attaquant de l'OGC Nice Andy Delort de la liste des joueurs retenus par le sélectionneur national Djamel Belmadi, pour le prochain stage des verts, qui sera ponctué par une double confrontation avec le Niger en matchs comptant pour les éliminatoires pour la Coupe du Monde, a surpris plus d'un et a suscité moult interrogations.


Djamel Belmadi a rendu publique, samedi 2 octobre, la liste des joueurs retenus pour donner la réplique au Niger en aller et retour dans la cadre du tour des groupes des qualifications pour la Coupe du Monde 2022. Une absence de taille a été relevée. Celle-ci saute aux yeux, sachant que le concerné brille de mille feux avec son club en championnat de France de Ligue 1.

Il s'agit de l'attaquant et buteur de l'OGC Nice Andy Delort, qui n'a pas été convoqué, et ce à la surprise générale. Delort affiche une belle forme depuis le début de la saison. Il a été d'ailleurs élu meilleur joueur de son équipe du mois de septembre dernier. Le numéro 7 de Nice a été auteur de deux buts en quatre matchs avec l'OGC Nice, qu'il a rejoint lors du dernier mercato de provenance de Montpelier. En somme, le joueur carbure à plein régime depuis le début de l'exercice.

À lire aussi :  Football : Débuts timides pour les Algériens dans les championnats européens

Belmadi ne sélectionne pas Delort : « S'agit-il d'une quelconque sanction ? »

Certains observateurs et supporteurs des Verts le voyaient titulaire lors d'un des deux matchs face au Niger prévu ce mois d'octobre. Contre toute attente, Andy Delort n'a même pas été convoqué pour le prochain stage de l'équipe nationale.

Cette absence a suscité des interrogations chez le grand public algérien. L'on se demande en fait comment se fait-il que le coach Belmadi ait retenu Islam Slimani, qui demeure incertain pour ces deux matchs à cause d'une blessure, et a laissé à la maison Andy Delort ? « S'agit-il d'une quelconque sanction? », s'interroge-t-on. Il est clair que la question sera posée au sélectionneur lors de ses prochains rendez-vous avec la presse.