L'Algérie n'est plus sur la liste rouge de l'Angleterre

Aéroport de Londres-Luton

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, l'Angleterre, à l’instar de plusieurs autres pays d’Europe et d’Amérique du Nord, a mis en place une liste de pays vers lesquelles les voyages sont interdits, sauf pour motifs impérieux. Parmi les pays de cette liste rouge britannique figure l’Algérie.

Toutefois, depuis le mercredi 6 octobre, les autorités britanniques ont décidé de lever les restrictions de voyage vers 32 pays, parmi ces pays on retrouve l’Algérie, rapporte la BBC. Ces 32 destinations ne figuraient pas sur la liste rouge du gouvernement, mais le ministère britannique des Affaires étrangères avait tout de même mis en garde contre les voyages non essentiels en raison du Covid-19.

Désormais, les voyageurs depuis la l'Angleterre pourront voyager sans motifs impérieux vers les 32 pays. Outre l’Algérie, on retrouve des pays comme la Malaisie, le Sénégal, le Ghana… Le ministère britannique des Affaires étrangères a déclaré que ce dernier changement de politique faisait suite à « l’amélioration des conditions sanitaires dans de nombreux pays » et à « la diminution des risques pour les ressortissants britanniques » suite au déploiement du vaccin anti-Covid-19.

L'Angleterre abandonne le système de classification vert, ambre et rouge

La consigne pourrait être modifiée en cas d’évolution négative de la situation sanitaire dans l’un des pays concernés par la levée des restrictions. Le gouvernement britannique a décidé également d’abandonner son système de classification tricolore (vert, ambre et rouge). Il a divisé les pays en deux listes : « rouge » et « non-rouge ». Ce changement signifie que les voyages au Royaume-Uni en provenance d’une grande partie du monde, dont l’Algérie, pour les personnes complètement vaccinées, sont devenus beaucoup plus simples.

Retour en haut
Share via
Copy link