Arezki Kouffi, ancienne gloire de la Jeunesse sportive de Kabylie, se trouve actuellement hospitalisé au Centre anti-cancer de Draâ-Ben-Khedda, à environ 10 kilomètres à l'ouest du chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou. Souffrant d'un cancer de la prostate, l'ancien buteur des années 1960 et 1970 a besoin d'un transfert urgent à l'étranger pour bénéficier des soins appropriés.

En effet, Arezki Kouffi est malade depuis plus d'une année, mais son état s'est dégradé ces dernières semaines. Il a dû être évacué vers le CAC de DBK, en Kabylie, pour une prise en charge médicale.

De nombreux proches de l'ex-joueur, âgé de 72 ans, interpellent les autorités algériennes pour qu'elles prennent en charge le transfert vers l'étranger de celui qui a été un cauchemar pour les défenses adverses à la JSK. Sachant surtout que des personnalités ont déjà bénéficié de ce genre de prises en charge dans des hôpitaux à l'étranger.

Arezki Kouffi, légende de la JSK dans les années 1960 et 1970

Pour rappel, Arezki Kouffi a porté les couleurs de la JSK pendant une bonne décennie. De 1965 à 1975, ce redoutable avant-centre n'a pas manqué de faire trembler les filets des équipes adverses, que ce soit au niveau des divisions inférieures avant 1969 ou en première division, à partir de 1969.

Il est le plus jeune d'une fratrie de trois joueurs de la JSK, et ce, après Saïd et Rabah Kouffi. C'est son but marqué face au WA Boufarik le 18 juin 1969 qui a permis aux lions du Djurdjura d'accéder en 1re division et d'entamer un palmarès exceptionnel qu'aucun club algérien n'a pu égaler à ce jour. Il a d'ailleurs remporté deux titres du Championnat d'Algérie avec la JSK.