Apparemment, le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino est décidé à faire aboutir son projet d'organisation de la Coupe du Monde chaque 2 ans au lieu de l’actuel calendrier pour chaque 4 ans.

À l'occasion d'une réunion tenue le mercredi 20 octobre avec les dirigeants de l'UEFA, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a défendu à nouveau son projet d'une Coupe du Monde tous les 2 ans, au moment où la majorité des membres de l'UEFA affiche ouvertement son opposition.

Lors de cette réunion sans la présence de la presse, mais dont Associated Press a pu se procurer un enregistrement, Gianni Infantino a indiqué que « l'ennemi du football n'était pas la Coupe du Monde ou la FIFA, mais les autres disciplines après lesquelles courent les jeunes garçons et les jeunes filles ». Pour le patron du football mondial, organiser une Coupe du Monde tous les 2 ans serait donc une solution pour conserver l'intérêt des jeunes pour la discipline. « Nous devons voir comment, ensemble, nous pouvons les ramener à s'intéresser au football », a-t-il ajouté.

« Deux Coupes du Monde, mais pas avec les mêmes équipes participantes », affirme le président de la FIFA

Devant sa détermination à faire aboutir son projet en dépit des nombreuses oppositions qu'il suscite, notamment auprès des fédérations européennes affiliées à l'UEFA, Infantino est allé jusqu'à épouser une idée farfelue proposé par le secrétaire général de la Fédération portugaise.

À lire aussi :  La CAF dévoile les détails de la Super League africaine

Il s'agit de l'organisation d'une Coupe du Monde de football tous les 2 ans en parallèle avec celle qui se déroule actuellement chaque 4 ans. En effet, selon Associated Press, le SG de la Fédération portugaise de football, Taigo Craveiro, a suggéré à la FIFA d’explorer « la possibilité de ne pas autoriser les sélections à concourir à deux éditions consécutives de la compétition ». Une idée vite saluée par Gianni Infantino, selon la même source.

« Nous avons besoin de plus de participations et peut-être qu'il y a un moyen de le faire en ayant deux Coupes du monde, mais pas avec les mêmes équipes participantes », a déclaré en effet Gianni  Infantino. « C'est quelque chose que les techniciens vont étudier, mais c'est certainement quelque chose que nous devons examiner », explique-t-il, selon AP.