Bonne nouvelle pour les mordus du foot en Algérie. Privés des stades depuis mars 2020 en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, les supporters sont à nouveau autorisés à assister aux rencontres dans les gradins, a annoncé le mercredi 27 octobre la Fédération algérienne de football (FAF).

Depuis plusieurs semaines déjà, la question du retour des supporters dans les stades en Algérie est évoquée avec insistance chez les responsables en charge du sport. Plusieurs dates sont annoncés sans pour autant que cela ne soit confirmé d’une manière officielle. Alors que le championnat de Ligue 1 a débuté la semaine passée, les supporters n’ont toujours pas été autorisés à assister aux rencontres de leurs équipes, pour la simple raison que la FAF n'avait pas eu l’aval des pouvoirs publics.

Date du retour des supporters dans les stades en Algérie

L’attente n'a finalement pas trop duré, puisque la FAF a annoncé, le mercredi 27 octobre, le retour des supporters dans les stades à partir de ce week-end à l’occasion de la 2e journée du championnat de Ligue 1 de football. Celle-ci débutera ce vendredi 29 octobre avec au programme 7 rencontres dont le choc au sommet qui mettra aux prises la JS Kabylie et l'ES Sétif au stade 1er-novembre de Tizi-Ouzou à partir de 15 heures.

À lire aussi :  La Coupe du monde au Qatar lancée plus tôt que prévu ?

« Faisant suite aux décisions des autorités publiques de rouvrir les enceintes sportives (stades et salles omnisports) au public, la Fédération algérienne de football porte à la connaissance de l’opinion sportive que le retour des supporters est autorisé à partir de la 2ème journée du championnat de Ligue 1 professionnelle », a indiqué la FAF dans un communiqué.

La FAF a toutefois précise que « le retour des supporters se fera dans le strict respect du protocole sanitaire en vigueur », à savoir :

  • La présentation d’un Pass vaccinal prouvant l’injection de deux doses de vaccin.
  • Le respect des mesures barrières et autres afin d’éviter toute contamination.

« Les autorités locales, les responsables des stades et les dirigeants des clubs devront mettre leurs efforts en commun afin de coordonner l’organisation et la canalisation des supporters lors de leur accès aux enceintes sportives », précise la FAF.