L’incivilité est un fléau qui touche de nombreux usagers des transports en commun à travers le monde. Ces incivilités ont évidemment des répercussions pour les compagnies en charge du secteur en termes de coûts et surtout d’image. Ce comportement est souvent dénoncé par les compagnies de transport comme c’est le cas avec Algérie Ferries, la compagnie algérienne de transport maritime des voyageurs.

À peine quelques jours après la reprise des dessertes entre l’Algérie et deux pays d’Europe, en l’occurrence la France et l’Espagne, Algérie Ferries a fait l’objet de nombreuses critiques de la part des usagers et même de certains responsables politiques. Certaines voix sont allées jusqu’à qualifier ce qu’ont subi les voyageurs algériens lors de la première desserte du 6 novembre dernier entre Marseille et Alger, à bord du nouveau car-ferry Badji Mokhtar 3, d’ « humiliation ».

Les conditions de voyage à bord d’Algérie Ferries font l’objet de critiques

Dans un message publié le 6 novembre sur sa page Facebook, le député à l’APN, Abdelouahab Yagoubi a tenu à dénoncer les « mauvaises conditions » dans la « prise en charge des voyageurs algériens » par la compagnie Algérie Ferries au niveau du port de Marseille. « La reprise des traversées maritimes après une année et demie d’arrêt s'est effectuée dans des conditions catastrophiques pour la première traversée Marseille-Alger », écrit le député de l’émigration, dans son message accompagné de nombreuses photos illustrant ses propos.

À lire aussi :  France-Algérie : Prix des vols en septembre 2022 avec ASL Airlines

Une publication qui a été reprise par plusieurs médias algériens, et qui a suscité de nombreuses réactions sur la toile. La majorité des internautes, dont certains voyageurs ayant effectué la desserte en question entre Marseille et Alger, ont confirmé les propos du député, tout en exigeant des autorités « une meilleure prise en charge » des clients la part d’Algérie Ferries à l’avenir.

Algérie Ferries dénonce l’incivilité à bord de ses navires

De son côté, la direction d’Algérie Ferries qui n’a pas encore réagi aux doléances des voyageurs, et surtout aux graves accusations du député cité en haut, a évoqué ce dimanche 7 novembre ce qu’elle qualifie d’incivilité de certains voyageurs à bord de ses navires. Il s’agit bien entendu des deux car-ferries réquisitionnés par la compagnie pour les dessertes entre l’Algérie et l’Europe, à savoir Badji Mokhtar 3 pour la ligne Alger-Marseille et El Djazaïr II pour la desserte Oran-Alicante.

En effet, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, Algérie Ferries a évoqué des « dégradations, vols, atteintes à la personne » à bord de ses navires. « Prises individuellement on se dit que ce n'est pas bien grave, mais mises bout à bout, ces incivilités deviennent un gros problème tant pour Algérie Ferries que pour ses voyageurs. Aussi petite soit-elle, une incivilité ne doit pas être tolérée », écrit encore la compagnie maritime algérienne dans son message, comme pour rappeler que ce genre de comportements de la part des certains voyageurs n’est pas sans conséquence en termes de coût et surtout sur l’image d’Algérie Ferries.

À lire aussi :  Vol Lyon-Alger avec Air Algérie : Un avion presque vide, mais des billets toujours aussi chers

D’ailleurs dans son communiqué Algérie Ferries  a indiqué qu’elle va « récupérer en temps réel les vidéos de toutes les caméras implantées sur la flotte et permettra donc de repérer les incivilités ou les agressions et les transmettre aux autorités compétentes ». Un avertissement en somme de la part d’Algérie Ferries envers les « coupables » de ces incivilités à bord de ses bateaux et à une mise en garde à ses futurs clients.