Les conditions « lamentables » dans lesquelles se sont déroulées les traversées de la compagnie de transport maritime Algérie Ferries n'ont pas été sans suite. Un responsable, et pas des moindres, a été sanctionné. Il s'agit du directeur de la gare maritime du port d’Alger qui a été tout simplement limogé de son poste. C'est ce qu'a annoncé mercredi 10 novembre 2021 le député de l'émigration Tawfiq Khedim.

Après une longue attente, la compagnie de navigation maritime algérienne Algérie Ferries a été enfin autorisée à reprendre du service. Elle a ainsi assuré sa première traversée de l'Algérie vers l'Espagne le 26 octobre. Une semaine plus tard, soit le 1er novembre, elle a opéré sa première desserte vers la France.

Cela dit, cette reprise tant attendue ne s'est pas déroulée de la plus belle des manières. C'est le moins que l'on puisse dire en lisant les rapports établis par les députés de la communauté algérienne établie à l'étranger. Abdelouahab Yagoubi et Tawfiq Khedim ont fait état à travers des publications sur leurs pages Facebook respectives de conditions lamentables du déroulement du voyage de Marseille vers Alger, tant à l'embarquement qu'à l'arrivée. Les deux parlementaires sont ainsi montés au créneau pour crier au scandale.

Rencontre avec le nouveau directeur de la gare maritime du port d'Alger

Leurs sorties n'ont pas été sans suite, puisque le directeur de la gare maritime du port d'Alger a été relevé de ses fonctions. C'est ce qu'a indiqué le député Tawfiq Khedim, mercredi 10 novembre, affirmant qu'un nouveau directeur a pris officiellement sa place. « Le directeur de la gare maritime a été remplacé après les inquiétudes que nous avons soulevées auprès des autorités concernées suite aux conditions dans lesquelles s’est déroulée la traversée Marseille-Algérie à bord du Badji Mokhtar, le 6 novembre, à bord duquel nous étions présents », a écrit ce dernier sur sa page Facebook.

Tawfiq Khedim a souligné que lui et deux autres représentants de la diaspora, à savoir Abdelouahab Yagoubi et Brahim Dekhinat, se sont rendus au port d'Alger ce mercredi où ils ont rencontré le nouveau directeur.  « Lors de notre rencontre avec le nouveau directeur de la gare maritime, nous avons soulevé quelques lacunes et problèmes », a-t-il indiqué, en promettant « d'intervenir auprès des autorités compétentes pour y remédier afin d’offrir de meilleures conditions d’accueil aux voyageurs ».