La femme politique et ancienne ministre française de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem s'est rendue lundi 15 novembre 2021 chez elle, dans la demeure où elle avait vu le jour, au Maroc. La scène a été immortalisée dans une vidéo diffusée et largement partagée sur les réseaux sociaux.

Najat Vallaud-Belkacem, qui a occupé plusieurs postes à responsabilité en France, est d'origine marocaine. Elle est née le 4 octobre 1977 à Beni Chiker, une petite ville berbérophone située dans la région du Rif, au nord-est du Maroc. Elle a passé sa première enfance dans ce patelin avec sa mère et ses 6 frères et sœurs. En 1982, alors qu'elle n'avait que 5 ans, elle a rejoint en compagnie de sa mère et l'une de ses sœurs, son père en France, où il travaillait comme ouvrier de bâtiment. Elle a été naturalisée française en 1995, à l'âge de 18 ans.

De Beni Chiker au gouvernement français, le parcours de Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem, licenciée en droit, a reçu une invitation de haut niveau et a ainsi commencé sa vie professionnelle comme juriste dans un cabinet parisien d'avocats, près le Conseil d'État et la Cour de cessation. Elle y travaille pendant 3 ans. Diplômée également de l'Institut d'études politiques de Paris, elle ne tardera pas à se frayer un chemin sur la scène politique française. Elle rejoint le parti socialiste au début des années 2000. Et depuis, elle n'a pas fini de gravir les échelons pour devenir notamment ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement (2012) puis ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (2014).

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Najat Vallaud-Belkacem parle toujours Tamazight, sa langue maternelle

Malgré cette percée, Najat Vallaud-Belkacem n'a jamais oublié ni renoncé à ses origines et à sa culture, qu'elle a toujours assumées dans ses différentes déclarations et entretiens de presse. Lundi 15 novembre 2021, elle a fait mieux. Elle s'est rendue, en effet, dans la maison qui l'a vu naitre et où elle a passé les cinq premières années de sa vie. La demeure est située à Beni Chiker, dans la région du Rif. Accompagnée par des proches, Najat Vallaud-Belkacem a été à la fois enthousiaste, fière et émue de retrouver la maison de ses parents. Une vieille bâtisse en somme, complètement abandonnée.

Invitée à donner ses impressions, l'ancienne ministre s'est exprimée dans sa langue maternelle, tamazight, qu'elle n'a pas du tout oublié. Chose qui lui a fait gagner en estime chez les internautes qui étaient nombreux à la féliciter pour son attachement à sa langue et à sa culture. Dans son intervention, Najat Vallaud-Belkacem n'a pas caché sa joie de retourner chez elle, au Maroc.