Le Maroc s’apprête à accueillir la 25e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de handball seniors hommes du 13 au 23 janvier 2022. Une CAN qui sera marquée par l’absence de la sélection algérienne pour la première fois dans l’histoire de la compétition, et ce pour des raisons purement politiques.

Le 28 septembre dernier, ObservAlgérie avait déjà annoncé la décision des autorités algériennes de boycotter cette Coupe d’Afrique des nations de handball, prévue au Maroc, en raison de la décision des autorités marocaines d’organiser cette compétition au niveau des villes de Laâyoune et Guelmim, relevant du Sahara occidental. Même si aucun responsable algérien, que ce soit au niveau de la Fédération de handball (FAHB) ou du ministère de la Jeunesse et des Sports ne s’est exprimé sur la question, d’une manière officielle, le boycott de l’Algérie était déjà acté depuis longtemps.

La CAN-2022 de handball aura lieu dans les villes de Laâyoune et Guelmim

Il faudra rappeler que la décision du boycott de la Coupe d’Afrique des nations de handball était antérieure à la dernière crise diplomatique née en août dernier entre l’Algérie et le Maroc. En effet, depuis l’annonce des Marocains en 2018 l'organisation de cette compétition dans les deux villes situées sur le territoire du Sahara occidental, les responsables du handball algériens n’ont pas cessé de dénoncer auprès de la Confédération africaine de handball (CAHB), cette décision.

À lire aussi :  Tadkirati : Voici comment acheter les billets de la finale du CHAN 2023

En effet, la fédération algérienne de handball (FAHB) a saisi officiellement, depuis trois années, les responsables de la CAHB afin d’obliger les Marocains à changer le lieu de l’organisation de cette CAN. Les responsables de la FAHB ont invoqué notamment le statut de « territoires occupés » des  villes de Laâyoune et Guelmim situé au Sahara occidental et que le Maroc avait choisi pour abriter la compétition. Des doléances qui sont restées lettre morte, puisque la CAHB a maintenu l’organisation de cette CAN dans les deux villes choisies par les Marocains.

La CAHB confirme le retrait de la sélection algérienne

Ce qui était donc prévisible depuis plusieurs mois vient de se confirmer d’une manière officielle. L’Algérie ne se déplacera pas au Maroc pour le Championnat d’Afrique des nations masculin de handball, prévu du 13 au 23 janvier 2022. En effet, la Confédération africaine de handball (CAHB) a dévoilé le 7 décembre la liste définitive des sélections participantes, où ne figure par l’Algérie. Une annonce qui confirme donc le retrait officiel de la sélection algérienne de cette compétition continentale.

Dans le communiqué publié sur son site officiel, la CAHB a annoncé la tenue du tirage au sort de la 25e Coupe d’Afrique des Nations seniors Hommes 2022 pour ce mercredi 8 décembre par visioconférence au siège de la Confédération africaine de Handball (CAHB), à Abidjan (Côte d’Ivoire). À cette occasion l’instance africaine a dévoilé la liste des pays participants et le schéma du tirage au sort. Une liste où l’on retrouve 12 sélections sans l’Algérie. Selon la CAHB les pays concernés par le tirage sont les suivants : Égypte, Tunisie, Angola, Cap-Vert, Maroc, RD Congo, Gabon, Guinée, Nigeria, Cameroun, Sénégal et Kenya.

À lire aussi :  CHAN 2023 : L'Algérie écrase le Niger et va en finale

Ainsi, la sélection algérienne, sept fois championne d’Afrique, classée troisième lors de la dernière édition organisée en Tunisie, sera la grande absente de cette 25e CAN de handball qualificative au Mondial 2023. Avec ce forfait, le sept national va rater donc la chance de se qualifier à la prochaine Coupe du Monde de handball, prévue du 12 au 29 janvier 2023 en Pologne et en Suède.