L’année 2022 s’annonce prometteuse en matière d’emploi en Italie. En effet, le gouvernement italien a annoncé la délivrance de près de 70 000 permis de travail au profit des ressortissants étrangers en dehors de l’Union européenne (UE). Parmi les bénéficiaires de ces permis figurent les ressortissants algériens.  

L’Italie, à l’instar de nombreux pays d’Europe, fait face à une pénurie de main-d’œuvre. Une pénurie causée essentiellement par la pandémie de Covid-19, qui a impacté plusieurs secteurs, notamment l’agriculture, le tourisme et le transport. Dans le but de remédier à cette situation, le gouvernement italien a décidé de faire appel à la main-d’œuvre étrangère, en annonçant l’octroi de près de 70 000 permis de travail aux ressortissants résidents en dehors de l’UE, pour l’année 2022.

L’Italie va accorder 69 700 permis de travail pour les étrangers en 2022

En effet, le ministère italien de l'Intérieur a annoncé, dans un communiqué de presse, le nombre maximal de permis de travail qui seront délivrés durant l’année 2022 aux travailleurs étrangers, saisonniers et non saisonniers, ainsi qu'aux travailleurs indépendants en dehors de l’Union européenne. Le quota maximum retenu par le gouvernement italien est fixe à 69 700 permis, rapporte le site spécialisé SchengenVisaInfo.

Adopté le 21 décembre 2021, le quota de permis de travail pour les étrangers vient d'être publié au Journal officiel. Sur les 69 700 permis de travail pour les ressortissants de pays hors UE, le ministère italien précise qu'un quota de 27 700 permis de travail est réservé pour le travail subalterne non saisonnier et indépendant ainsi que les conversions.

À lire aussi :  France : Voici les meilleures villes étudiantes 2022

Voici les métiers qui concernent les ressortissants algériens

Sur ce quota, 20 000 permis sont réservés pour le travail subordonné non saisonnier dans les secteurs du transport de marchandises, de la construction et de l’hôtellerie. Pour les citoyens d'une trentaine de pays, dont l'Algérie, le Maroc et la Tunisie. Les demandes pour ces types de permis de travail peuvent être déposées à partir du 27 janvier 2022 à 9 h, précise le ministère de l’Intérieur italien.

Le gouvernement italien a réservé également un quota de 42 000 permis de travail pour les métiers subordonnés dans les secteurs de l'agriculture et du tourisme à des travailleurs étrangers en dehors de l’Union européenne, dont les Algériens, les Tunisiens et les Marocains. Les candidatures pour ce type de travail seront ouvertes à partir du 1er février 2022 à 9 h.