L’influenceur et comédien algérien Farouk Boudjemline, plus connu sous le nom de Rifka, a révélé samedi 15 janvier 2022 le salaire que peut toucher un influenceur en Algérie et ailleurs dans le monde. Dans une story sur Instagram, il a également évoqué les sources de cet argent.

Des centaines de jeunes à travers le monde font des réseaux sociaux un gagne-pain. En Algérie, ils sont aussi plusieurs à avoir trouvé leur compte sur YouTube, Instagram, TikTok, Facebook et autres. Des youtubeurs et des instagrameurs et autres créateurs de contenus, connus aussi sous le nom d'influenceurs, font ainsi de cette activité un métier. Mieux, ils sont devenus des stars à part entière concurrençant du coup les vedettes du cinéma et de la chanson.

Cette activité des temps modernes est très lucrative. Un instagrameur peut, en effet, gagner un salaire conséquent. C'est ce qu'a révélé un de ces professionnels. Il s'agit de Rifka qui a indiqué dans un live sur son compte Instagram que dans les pays étrangers un instagrameur, un youtubeur et autre peuvent gagner entre 600'000 dollars et 3 millions de dollars par année, soit l'équivalent de 60 milliards de centimes de dinars. En Algérie, un instagrameur peut gagner entre 10 et 15 millions de centimes de dinars par mois, indique Rifka. Cela dépend en fait du nombre de followers, souligne-t-il. Lui, à titre d'exemple, compte 4,2 millions de fans sur Instagram.

À lire aussi :  La harga devient un projet familial en Tunisie

Comment les influenceurs algériens gagnent-ils de l'argent ?

Mais d'où viennent ces salaires dépassant la moyenne des salaires en Algérie ? C'est la question que se posent certainement les Algériens. Selon Rifka, qui affirme avoir débuté sa carrière sur Instagram en 2017, ces gains proviennent de la publicité. Les instagrameurs qui ont plus de followers, explique-t-il, attirent plus d'entreprises et plus de publicité et par conséquent ils gagnent plus d'argent. Le même influenceur souligne par ailleurs que lui et ses semblables gagnent aussi leurs salaires en faisant vendre des produits sur internet.