La déception a été grande chez les Algériens à l'issue du match de l'équipe nationale face à la Côte d'Ivoire et la défaite amère, synonyme d'une élimination précoce en Coupe d'Afrique des nations. Joueurs, staff technique et supporteurs étaient sous le choc au coup de sifflet final.

Certains joueurs étaient inconsolables à la fin du match, à l'image de Ramez Zerrouki, qui n'a pas pu retenir ses larmes, et Youcef Belaili qui a quitté le terrain en pleurs. L'entraineur Djamel Belmadi s'est, quant à lui, présenté en conférence de presse, visiblement abattu. Il n'a d'ailleurs pas caché son amertume et sa frustration dans ses déclarations. « Ce sentiment de la défaite est amer. Détestable même », a-t-il souligné. « C’est un échec total. L’équipe est déçue, abattue et sûrement dans le doute. Perdre était quelque chose qu’on ne connaissait  pas. On a fait sur 4 jours ce qu’on n’a pas fait en 3 ans », a déclaré Belmadi.

Djamel Belmadi : « C'est un échec total »

Djamel Belmadi a reconnu que ce tournoi a été un échec pour l'équipe nationale algérienne. « On s’est préparé  pour cette compétition. On voulait défendre notre titre. Nous n’avons pas obtenu ce que l’on voulait chercher. Il ne faut pas avoir peur de le dire, c'est un échec total », a-t-il encore dit.

À lire aussi :  Ligue 1 algérienne : La JSK gagne enfin !

Concernant les raisons de cet échec, Belmadi a évoqué notamment le manque d'efficacité. Il a cependant préféré se donner du temps pour analyser bien les choses. « Il est difficile de faire une analyse rationnelle par rapport à notre parcours lors de cette CAN. Aujourd’hui, on avait à cœur de nous rattraper, au moins sur le plan comptable. Malheureusement, on n’a pas réussi à le faire, tout simplement parce qu’on n’a pas réussi à concrétiser nos occasions de but depuis le début du tournoi, un peu moins aujourd’hui. Même nos penaltys, on n’a du mal à les marquer. On ne s’est pas montré à la hauteur de la compétition », a-t-il dit sur le sujet.

Riyad Mahrez : « Je pense qu'on n’a pas été au niveau et moi en premier »

Le capitaine Riyad Mahrez a été également affecté par cette sortie surprise des Verts de la CAN. Il s'est exprimé à la fin du match face à la Côte d'Ivoire. « On a mis tout en ouvre pour essayer de passer. On ne l'a pas fait. Je pense que surtout sur ce match on n’a pas été au niveau et moi en premier. Ça fait parti du football, on gagne et on perd. On a eu du mal à entrer dans le tournoi. On n’a pas gagné le premier match qui nous a mis tout de suite dans le dur. Le deuxième on le perd et le troisième, on est déjà presque la tête sous l'eau. Il faut qu'on relève la tête, il faut qu'on reste soudés. On sait que l'ensemble des supporteurs algériens sont derrière nous. C'est ça le football. On doit rester soudés et on reviendra plus fort nchalah », a-t-il dit.

À lire aussi :  La CAN 2025 retirée à la Guinée. L'Algérie va-t-elle lui succéder ?

Le public algérien solidaire avec leur équipe

En effet, malgré cette élimination, les supporteurs algériens ne sont pas du tout en colère contre leur équipe. Bien au contraire. Ils se sont montrés solidaires avec elle. Les messages de soutien ont inondé les réseaux sociaux. Le public algérien dans son ensemble continue à soutenir Djamel Belmadi et ses joueurs et croient toujours en eux.

Élimination des Verts, « un fiasco », pour la presse internationale

Par ailleurs, il est à noter que la défaite des Verts et leur élimination a surpris également la presse internationale et surtout les médias français, qui ont largement commenté cette débâcle. « Énorme fiasco », a titré RMC Sport. Sinon, « l'échec », « la désillusion », ou encore « désastre », tels sont entre autres les mots qui revenaient dans les titres et les commentaires des journaux et site spécialisés.